Une fin de soirée, bien arrosée…. 2

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Une fin de soirée, bien arrosée…. 2Tout à coup, je sens mes jambes m’abandonner. Je m’écroule sur toi. Tu es encore haletante sur le capot de la voiture. Mon sexe à demi-bandé est calé dans la raie de tes fesses. Nous reprenons notre respiration après cet épisode de sexe intense. On se regarde en souriant sans rien dire. On comprend facilement que chacun de nous a aimé ce qui vient de se passer. Mais rapidement tu me rappelles que tu dois retourner chez toi. Je me relève, non sans te mordre une dernière fois, dans le haut de ton dos. Nous nous rhabillons rapidement, tu remets un peu d’ordre dans tes cheveux. Je remarque qu’il ne s’est passé qu’une petite demie heure.On repart direction ton appartement. En arrivant près de chez toi, je m’arrête pour que tu puisses descendre. Un dernier regard complice et tu disparais dans ton immeuble.Quelques jours plus tard, tu me recontactes, en me disant qu’il faut que l’on se voit. Je te dis que je ne suis pas contre une partie de jambes en l’air mais tu me refroidit en me disant que ce n’est pas pour ça, du moins au départ. Je lui rappelle que je ne veux pas que l’on se raconte nos vies. Pas de blabla, juste du sexe. Tu m’écris que cela pourrait m’intéresser quand même. Dubitatif mais aussi curieux, on se donne rendez-vous un soir dans la semaine.Je te récupére pas loin de chez toi. Je vois que tu as mis un petit débardeur qui te fait un bon décolleté et une jupe qui t’arrive au genou mais qui est assez ample. Tu me guides jusqu’à une rue calme, hors de ton quartier et assez sombre.Bah voilà. La dernière fois, c’était super…Ouep j’ai adoré, dis-je, en tuzla escort te coupant la parole, pas peu fier de moi.Oui mais ça ne s’est pas fini là pour moi.Ah, fis-je étonnéVeux tu que je te raconte, me demandes-tuBien sûr, dis-je, moitié excité, moitié ………Alors cette fois-ci, on suit mes règles. C’est à dire?Chut. Pas de question. OK ou non?Ok ok.Alors à poilJe reste abasourdi, quelques instant, avant que tu ne répètes la consigne. Je mets tout nu, non sans demander d’autres explications mais pour toute explication, je n’obtient qu’un “Chut”. Je regarde dehors car je ne suis pas rassuré de me retrouver dans cette “accoutrement”, dans la rue. Ta main gauche fait quelques allers retours le long de mon sexe pendant que l’autre caresse ta poitrine au travers de ton débardeur. Une fois mon sexe bien bandé, tu retires ta main. Devant ma mine déconfite, tu me fais un rappel.Mes règles. Maintenant tu as interdiction de te toucher sauf si je t’y autorise. Son air fier d’avoir réussi son coup contraste avec ma frustration. Mais bon, j’avais accepté donc, je laisse faire pour l’instant. Je te demandes de commencer ton récit. Quand je suis rentré, mon mec était déjà là. Je lui ai expliqué que j’avais eu envie de prendre l’air. Mais mon explication ne l’a pas convaincu. Il s’est approcher de moi et ma plaquée au mur. Et il m’a embrassé, un peu comme ceci.Là, tu m’embrasses avec fougue et force.Ensuite, il m’a traîné jusque sur le canapé et m’a ordonné de me mettre nue. Mais si je le faisait il aurait vu les traces de griffures dans mon dos et les traces, encore collante, de ton éjaculation tuzla escort bayan dans le dos et la nuisette. Devant mon refus, il m’a attrapé et traîné dans le lit. Après, m’avoir enlevé ma veste et mon pantalon, il m’a attaché les bras et les jambes. M’a installé un foulard devant les yeux et retroussé ma nuisette pour commencer un cuni d’exception. Sa langue passe entre mes lèvres pour atteindre mon petit bouton. J’étais encore toute exitée de ce que l’on venait de faire. Et j’aimais qu’il me domine de la sorte, que je sois sa chose. Pendant que tu parles, j’ai baissé mon dossier de siège et le tient. Tu as commencé à te masturber. Je découvre abasourdi que tu ne portait rien en dessous de ta jupe. Cela me donne encore plus envie. Je commence à faire comme toi mais tu me rappel la règle. Ma frustration est totale et pour l’accentuer, tu retires ton débardeur qui me laisse voir ton opulente poitrine. Pour me calmer, tu sucette mon gland, pendant quelques secondes. Mais cela ne fait qu’amplifier mon envie de te baiser ou de masturber.Au bout de quelques instants, il m’a dit que j’avais un goût différent. Je compris dans dans son regard que j’étais prise au piège. Et je lui ai tout dit.Tout?Oui sauf ton nom. Mais il sait que l’on s’était vu juste avant. Et là, tu aurai vu son visage. Je m’attendais à de la colère. Mais non c’était une forme de plaisir. Il m’a att**** comme un vieux chiffon et m’a pénétré d’un coup sec.Tu as vu que les révélations précédentes, faisaient diminuer quelque peu ma vigueur. Tu entrepris donc de me la faire revenir. Il me prenait comme la chien ne que escort tuzla j’étais, enfin que je suis. Il m’a retourner pour me prendre en lèvres te et me claquer les fesses. Cette force et cette bestialité décuplé mes cris. Jamais je n’avais connu telle jouissance. Quand mes fesse furent bien rouges, il se retira et tira les cheveux en arrières. J’étais soumises. Il aurai pu me faire ce qu’il voulait. J’étais totalement impuissante devant lui.T’y fais une pause car tu remarques que j’ai de plus en plus de mal à me retenir. Tu m’autorise à me touche ce que je fais instantanément. Toi aussi tu mouilles de plus en plus. De petits spasmes te font tressauter sur ton siège.Il m’a remise à 4 pattes et sans me prévenir, ni lubrifié, m’a sodomisé. Je n’ai pas eu mal car tu avais déjà fait le chemin et même si la sienne est plus grosse, j’ai très vite pris du plaisir. C’est ce moment qu’il m’a demandé de lui raconter ce que nous avions fait….complètement déboussolé, je lui ai tout dit pour la voiture. J’avais l’impression qu’il me pénétrait encore plus fort à chaque coup de boutoir. Après qq minutes de ce traitement, je me suis mise à jouir violemment ce qui provoqua l’éjaculation de mon mec. Son sperme se mélangeant au tient, dans mon cul. Je joui une nouvelle fois.Je te demande si tu as finis et si c’est finis avec tes règles, ceux à quoi tu réponds par l’affirmation. Je ne perds pas une seconde et te fais passer à l’arrière. Je viens avec toi et relève ta jupe. Devant moi, ta raie est brillante de mouille. N’y tenant plus je te pénétre sans préalable. Je force un petit peu mais ensuite ton cul enserre parfaitement mon sexe. Il ne me faut que quelques minutes pour éjaculer au fond de ton cul. Quand je me retire , une partie du sperme coule de ton orifice vers ta chatte et se mêle à ta cyprine. J’ai encore envie. Je pense qu’on a pas fini….

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.