Une collègue chaude

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Une collègue chaudeÇa faisait plusieurs mois qu’on se cherchait. Photos sensuelles et sexuelles par messenger…Échanges de sexto, allusion au sexe, mais rien de bien méchant. Tout restait virtuelle, normal tout se passait à distance car 2 succursales différentes.Ce jour de juin, meeting de prévu entre les 10 responsables de succursales. Nous allons nous retrouver après plusieurs mois sans se voir.À l’arrivée tout le monde se salut.Le meeting commence. Nous nous faisons face. Elle est vêtue en jupe fleurie, petite sandale, et débardeur blanc à petites bretelles fines ou l’on voit à travers son soutien gorge.Pendant le meeting, nous nous échangeons des regards…. elle ose pas trop regardé. Je pense qu’il y a petite gêne de sa part. Il faut dire que je l’ai quand même vu nue. Un petit SMS pendant le meeting pour détendre l’atmosphère. – Alors tu joues la timide maintenant ?- euh, euh, mais non.- tant mieux car moi je le suis pas, bien au contraire ! – tu veux dire quoi ?- tu verras ! – petite question pour te mettre à l’aise, tu portes quoi sous ta jupe ?- tu veux voir ?- bien sûr !De la façon dont nous étions assis personne ne pouvait voir ce qui se passait sous la table.Elle commença à relever sa jupe… petit à petit… elle s’arrêtait à mi cuisse… – le reste ça sera peut être à toi de le découvrir. Je vois que j’ai à faire à une petite allumeuse malgré son air, réservée, timide, gênée . Elle perd rien pour attendre. Le meeting se termine enfin. Un repas est prévu après. Tout le monde se dirige vers le petit resto. De bons petits plats se suivent arrosés de quelques petites bouteilles. Au fur et à mesure de la soirée les effets de l’alcool se font sentir.Elle se lève prétextant d’avoir besoin d’aller au toilette. Je la regarde s’eloigner. Mon téléphone se met à vibrer. Un SMS avec une photo… – Devine ce canlı bahis que je suis en train de faire, j’avais tellement envie.Et elle m’envoie une photo de sa chatte encore humide.Je me mets à bander. Dois je la rejoindre ou rester à table ? La réponse est vite trouvée… je la vois revenir, dommage j’ai loupé ma chance, mais j’ai pas tout perdu, car en revenant s’assoir à côté de moi, elle me tent sa main, je lui donne la mienne et discrètement à l’abris des autres, elle me donne sa culotte, roulée en boule. Je la regarde et elle a un sourire coquin.Pendant le reste de la soirée à chaque fois qu’elle me regarde je porte plusieurs fois la culotte à mon nez, pour la humer.La soirée achève. Tout le monde se dirige vers son auto. Les voitures démarrent et quittent le parking. Il reste que nous 2. Elle décide de monter à bord de ma voiture et nous quittons le parking avec comme objectif de trouver un endroit calme.Tout en conduisant mes yeux parcours ses jambes. Sa jupe était remontée à mis cuisse. Je posa ma main sur sa cuisse, d’abord immobile, je décidais de monter ma main pour atteindre son entre jambes. Sachant qu’elle avait retiré sa culotte, j’arrivais immédiatement sur sa fente. Elle avait bien écarté les jambes. Je lui passais d’abord ma main de haut en bas sur sa fente, pour ensuite m’attarder un peu plus sur son clitoris. Elle avait fermé les yeux, basculé la tête sur le repose tête, et elle poussait de petits soupirs de plaisir. De décidais de lui introduire undoigt à l’entrée de son vagin, je sentis qu’elle était humide, bien mouillée. Mon doigt avait aucun mal à pénétrer sa chatte.Elle se bascula vers moi et me dit doucement – J’ai envie de faire pipi.Je pris un petit chemin qui nous emmena à l’abri du monde.Elle sortie de la voiture et se plaça devant les lumières du véhicule, telles 2 protecteurs bahis siteleri qui l’eclairaient.Je décidais moi aussi de sortir de l’auto et de me placer pas loin d’elle.Elle souleva sa jupe, dévoilant son sexe. Elle resta debout et fit couler un jet de plus en plus fort, jusqu’à pratiquement m’atteindre. Effectivement elle avait une sacré envie. Elle finie et fu embêter de n’avoir rien pour s’essuyer. Je me suis approché d’elle, je m’accroupis pour être à la hauteur de sa chatte. Je commençais d’abord par lui lécher les cuisses pour essuyer les gouttes qu’il y avait. Je remontais avec ma langue jusqu’à atteindre sa fente. D’abord sur le dessus je lui essuyais la pisse qu’elle c’était mise… et petit à petit j’atteignis son clitoris. Elle tenait toujours sa jupe au dessus de ma tête. Je lui donnais des coups de langue en lui insérant un doigt dans sa chatte lubrifiée. Elle couinait de plaisir. Le mélange urine et cyprine etait un délice. Elle me tenait la tête avec sa main libre. Je m’arreta et elle en profita pour retirer complètement sa jupe. Elle était nue et je pu voir sa chatte à la lumière bien rasée. Elle se mit à genoux devant moi et ouvrit les boutons de mon jeans, le descendit, et en fit autant de mon boxer. Ma queue se dressa devant elle, déjà toute raide. J’attendais juste ça qu’elle me prenne en bouche, cette bouche chaude et humide…. elle commençait son va et vient sur ma tige. C’était un délice. Elle en profitait pour me caresser les testicules en même temps. Cette felation était royale. Je décidais de l’arrêter pour ne pas venir trop vite. Je me suis redressé. Je l’ai embrassé. Je l’ai aidé à retiré son débardeur et dégraffé son soutien gorge. Je pu contempler ses 2 beaux seins, ils étaient gros, avec des mamelons qui étaient bien ronds et foncés, et de tetons déjà durs terminaient bahis şirketleri le tout. Je pris son sein droit en bouche pour le taiter, le mordiller, elle aimait ça. Je la recula pour la mettre sur la capot de la voiture. Elle était allongée dessus. Je pris ses jambes pour bien lui écarter. Je la tenais par les chevilles. Je plaça mon sexe à l’entrée de sa chatte. J’ai eu aucun mal à la pénétrer tellement elle coulait, tellement elle était lubrifiée. Je commençais doucement , pour accélérer le mouvement par la suite… je donnais des coups de plus en plus puissant. On entendait nos corps s’entrechoquer. Je m’allonga légèrement sur elle pour arriver jusqu’à la hauteur des ses seins. Je les repris en bouche tout en continuant à la pilonner. Elle poussait des cris de plus en plus fort.- Oh oui vas-y baises moi. Fais de moi ta chienne.- Tu aimes ça te faire défoncer ?!- Oh oui continue.Je decida de me retirer et de lever un peu plus ses jambes. Je me fis offrir son petit trou, pour commencer un anulingus. Elle se tortillait. Elle aimait ça… ça mouille avait coulé jusqu’entre ses fesses… son petit trou était lubrifié de ma salive et de sa mouille…. elle était prête pour que je la sodomise. Je placa ma bite devant son trou. Au début je forcais… ma queue rentrait petit à petit. Une fois bien à l’intérieur, je commença à la ramoner… – ça fait mal.- tu vas aimer.Elle eu quelques larmes de douleur, qui fit vite place aux plaisirs.- C’est bon… t’arrête pas… défonce moi le cul.Elle se caressait en même temps sa chatte. À ces mots j’accelerais le mouvement. C’était serré, mais tellement excitant. Le plaisir était à son maximum…Je n’allais pas tenir longtemps. Elle non plus elle jouit tellement fort. Je me retira.Je la fis descendre et je me suis branlé, quelques secondes… je mettais mis au dessus de ses seins. Une éjaculation puissante se déversa sur ses seins… Nous étions vidés tous les 2.. Elle s’essuyat, se rhabilla. J’en fis de même. On remonta en voiture. Retour au parking.- A bientôt. Dis-je.- Oh oui, j’espère . …..

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Une collègue chaude için 1 cevap

  1. Geri izleme:best free dating sites in america

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.