Covoiturage

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

CovoiturageLa journée avait bien commencé, Ava m’avait réveillé avec sa bouche et m’avait gratifié d’une fellation comme elle en avait le secret. Ses seins lourd à la peau marron enserraient mon sexe et elle me gratifiait d’un petit coup de langue précis sur mon gland. Une pratique qu’elle adorait et qui me rendait fou ! Je savais qu’on en resterait pas là, elle me fit basculer sur le dos et entreprit de me chevaucher avec ses longues jambes noires. Elle râlait a chacun de mes coups de bite et son cul claquait contre mes cuisses.Le sexe avec Ava était un mélange de combat assez violent suivis de moments très tendre, les mots crus n’étaient pas en reste également , elle me traitait couramment de salaud me demandant de la baiser comme une chienne, ou qu’elle aimait mon sexe et mes couilles… Elle me susurrait régulièrement à l’oreille « je veux ta queue » qui avait le don de m’exciter au plus haut point… Après cette pénétration virile, elle se pencha sur moi et me murmura à l’oreille avec sa voix grave « prends moi les fesses! ». N’étant pas sûr de bien avoir entendu, je lui demandait de répéter ce qu’elle fit naturellement et toujours à l’oreille, j’entendis cette fois très clairement « encule moi » . Je la regardais et lui souris, ma queue toujours fiché dans sa chatte trempée. Elle se retourna me présentant son cul splendide, des fesses rondes, larges et pulpeuses. J’aimais d’ailleurs la lécher de cette manière, elle me présentait son cul et je me perdait entre son clito, sa chatte et son petit trou sur lequel je m’attardais de plus en plus souvent. L’avait elle senti que je voulais la sodomiser depuis quelques temps, en tout cas le moment approchait et le désir était partagéElle cambra les reins et pris mon sexe qu’elle plaqua contre son anus. La sensation était puissante, ma bite s’enfonçait tout doucement entre ses 2 globes… elle gémissait et m’encourageait à aller plus loin et à bouger, me donnant le rythme avec ses fesses. Ma queue allait et venait dans son cul, j’etais trempe bodrum escort de sueur et je l’entendais me dire « elle est bonne ta queue, vas y … plus vite… encule moi.. ». J’ejaculais peu après dans son cul et m’écroulait sur le côté, ivre de plaisir. Elle m’embrassa ensuite très tendrement et se lova contre moi pour se rendormir quelques minutes. Hélas impossible pour moi, je partais en Auvergne récupérer ma bonne vieille Triumph Bonneville ! La bonne nouvelle et que je n’y allais pas seule, j’avais rendez vous avec une jeune femme pour un co voiturage dans une vieille Volvo qui s’annonçait sympathique. Les quelques discussions échangées sur le chat avaient établies une certaine connivence et des intérêts communs pour les vieilles motos et bagnoles.Patricia était à l’heure Porte Maillot, la trentaine souriante, grande, un corps plein et charnu, je matais discrètement son cul quand elle ouvrit le coffre. Son pantalon noir moulait un cul magnifique et bombé, je devinais un sillon fessier bien dessiné et un dos superbe. La conversation roulait passant des banalités d’usage à des sujets plus personnels. Elle adorait conduire et ça se voyait, les gestes étaient élégants et précis, je la regardais de temps à autre, passant de son visage aux traits affirmés à ses cuisses pleines que j’imaginais bien fermes. Sa chatte légèrement serrées dans son pantalon laissait deviner un sexe large et bien dessinée. Patricia était sure d’elle, de son charme de femme épanouie, j’étais conquis. Bien sur mon cerveau tournait à plein régime, m’imaginant déjà en train de lui lécher le sexe ou le cul ou mieux encore de l’enculer en lui pinçant les seins ! la réalité était que cette femme me faisait bander et que ça commençait à se voir ! J’avais surpris quelques regards intéressés sur mon entrejambe du moins je le supposais… la discussion avait dérivé sur les relations homme femme et elle m’avait dit sans ambages qu’elle fréquentait de temps à autre les clubs libertins parisiens. Je lui avouais escort bodrum quant à moi une expérience limitée dans la pluralité mais que j’aimais le sexe hard. Les hauts parleurs diffusaient de Nils Frahm et avec la chaleur, une torpeur m’envahit me faisant sombrer dans un sommeil profond. Une douce sensation de chaleur me réveillait doucement et nous étions arrêtes sur un parking d’autoroute sur les longs emplacement des camions, sa langue léchait mon jean a l’emplacement de ma queue ! Elle tourna la tête en me souriant disant qu’elle prenait les choses en main. Les boutons de mon jean sautaient les uns après les autres laissant sortir mon sexe, sa bouche était à œuvre pour une fellation baveuse à souhait. Je me tortillait pour enlever complètement mon jean afin de libérer complètement ma queue. Ses doigts fouillaient mon entrejambe et ne tardèrent pas à trouver mon cul et je sentis 2 doigts me pénétrer sans préavis. J’étais impressionner par tant de maîtrise et de précision !De mon côté mes mains malaxaient ses fesses et mes doigts cherchaient son trou du cul a travers le tissus noir. Je sentais que son cul et sa chatte s’humidifiaient. Elle se dégagea de ma bite en me disant qu’elle adorait sucer des queues et que son surnom dans le club libertins qu’elle fréquentait était sucex,,, surnom non galvaudé ! Les fenêtres de la Volvo étaient maintenant ouvertes et nous étions à présent sur la banquette arrière , patricia s’etait débarrassée de son chemisier découvrant 2seins lourds en poire, son pantalon était également enlevé. je me ruais sur son sexe en le léchant avec frénésie, j’en profitais au passage pour donner quelques coup de langue à son trou du cul afin de préparer la suite. Patricia s’affairait toujours sur ma queue et mes couilles qu’elle malaxait avec une douce fermeté. J’étais sur le dos avec Une vue magique, une chatte ouverte et un cul bien large et ferme comme horizon … ‘allez vas y mon gars baise la maintenant ‘ une voix à l’extérieure de la voiture me conseillait bodrum escort bayan de passer aux choses sérieuses, je me relevais et découvrit 2 routiers en train de mater. La bite à la main, tranquille, les 2 gars se branlaient mollement ! Nullement impressionnée, ma partenaire se releva en souriant el leur déclara, « il va me baiser et peut être m’enculer s’il est résistant et vous, je vous sucerais si vous êtes sages … « . Je m’exécutais de suite et la pénétrais en levrette, mes couilles claquaient sur son cul et elle continuait de parler aux 2 routiers «pendant qu’ il me défonce, montrez moi bien vos bites … j’aime voir les mecs se branler … vous avez de belles queues surtout tout le blond’ je te sucerai tout à l’heure, mon vrai nom c est sucex, je suis une salope qui aime sucer les queues ! « je m’activais toujours contre son cul et je sentais sa mouille le long de mes cuisses. Je me retirais et enfonçais un doigt dans son trou du cul, puis deux, puis trois… elle était prête pour que je l’encule ce qu’elle me demanda sans attendre « prend mon gros cul de salope … « Je ne me fis pas prier et enfonçais mon dard au plus profond de son anus, elle râlait et gémissait en même temps , m’ordonnant de la pilonner violemment ! Les 2 routiers se branlaient de plus belle, m’encourageant avec moult conseils « vas y encule la plus fort, balance la sauce sur son cul … » N y tenant plus, le routier blond ouvrit la porte de la Volvo et planta sa queue devant la bouche déjà ouverte de ma partenaire… elle le suçait maintenant avec entrain, je l’enculais de plus belle à la vue de cette longue queue allant et venant devant moi ! Sucex était à la manœuvre ´ ouvrant ses fesses avec ses 2 mains pour que je la pénètre plus profondément , l’autre routier se branlait toujours mais moins endurant ejacula sur la portière ! Le blond n ‘y tenant plus déchargea dans la bouche de ma compagne qui avala sans rechigner ! Ma bite allait et venait entre ses fesses, son cul était élastique et bien ouvert à présent et elle mouillait abondamment… je jouis peu après en me retirant et en inondant son trou de mon sperme chaud ! Elle se retourna en me souriant et salua d’un geste amical les 2 routiers … le voyage allait reprendre.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.