Conte de Noel (Chapitre 4)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Conte de Noel (Chapitre 4)Tout en discutant, Maîtresse Carola prit une bière pour se désaltérer, ses lèvres joliment maquillées s’invitant parfois sur le goulot pour bien d’autres choses. La petite PonyBitch bavait abondamment ,faisant un fond sonore qui plaisait beaucoup aux internautes, souvent accentué par les « rapides » visites de Maîtresse Carola, dont les longues mains câlines se promenaient sur le corps entravé, ou faisait glisser la fraîcheur du goulot de sa bière sur les petits tétons étirés, dont elle tournait parfois la vis sans fin, souvent associer à une modification de la vitesse de « perforation » du pénétrant gode qui montait et descendait sans relâche l’anus dilaté, et qui mettait à chaque fois un peu plus de congestion dans la minuscule cage.“ – Mmmpphhh ! S’i vou plai … Mai’resse, ‘ai ‘oif ! Mmmpphh… ” Fini par implorer la petite PonyBitch, dont la bave s’était largement étalée sur le devant de la selle-gode, tandis que ses yeux remplis de plaisir lorgnaient sur la bouteille de bière que dégustait langoureusement sa Maîtresse, en discutant avec les internautes.“ – Tu rêves, petite PonyBitch ! J’ai bien mieux pour ta petite bouche gourmande !”Ironisa Maîtresse Carola, en voyant les yeux de sa petite Bitch, tout en annonçant aux internautes avec un sourire ironique un « Bitch a soif !Désaltérons la».Posant sa bière, Maîtresse Carola se leva, et prit un grand verre à bière, récoltant une partie du dépôt de bave qui se trouvait sur le devant de la selle-gode, avant de retirer le plaisir buccal qui se trouvait au cœur de son ring-gag, récoltant au passage le flot de bave dut au deepthroat qui en suivi.“ – Haaaannnnn ! Me’ci Maî’esse …..! Haaaannnnn !” Haleta la pauvre petite PonyBitch, dont la bouche toujours écartelée par son large ring-gag continuait de déverser un flot de bave, tout en s’interrogeant sur sa boisson future, qui n’aurait sûrement rien à voir avec une bonne bière.Sans un mot, après avoir détaché la laisse du piédestal, Maîtresse Carola s’empara de la chaîne de la manille nasale qu’elle fixa cette fois au haut du pied, obligeant ainsi sa soumise d’avoir la tête projetée légèrement en arrière, retournant ensuite à son bureau pour commencer à vider le contenu du saladier en faisant se dégorger chaque préservatif jusqu’à la dernière goutte dans le grand verre à bière.“ – S’i vou plai …’as ‘ou ça, Mai’resse ! ”Implora la petite PonyBitch, en voyant du coin de l’œil le cocktail que lui préparait sa Maîtresse avec une fourbe application.Mais Maîtresse Carola ne tint aucun compte de la supplique de sa soumise, vidant totalement le contenu du saladier dans le verre à « Cocktail », qui se rempli à sa moitié, le mettant ensuite en attente sur le bureau .Elle s’approcha doucement de sa soumise, mettant le gode de la selle en position maximale, pour ensuite lui caresser ses petites couilles violettes d’une de ses longues mains manucurées, tandis que l’autre stimulait l’étirement de ses petits mamelons, “ – Nannnnn ! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! i’ié ,Mai’resse ! OHHH , NAAAANNNNNNN! !! ”Couina la petite Bitch, sous l’intensité des morsures sur ses pauvres petits mamelons, autant que sur celle qui investissait son anus, tandis que la douceur des caresses sur ses couilles congestionnées avaient raison de son petit clito encagé.“ – Ohhh ! Voila un petit jus tout chaud pour commencer ! ”Rigola doucement Maîtresse Carola, en voyant le préservatif se remplir à nouveau de la semence inutile de sa petite Bitch.“ – Haaaannnnn ! ‘Ui , Mai’resse ! Pa’don, Mai’resse ! Haaaannnnn ! ”Répondit la petite soumise, les yeux fermés de douleur et de honte sous l’inconfort de sa situation, qui avait eu raison de son contrôle, sentant que sa Maîtresse libérait sa minuscule cage de son « manteau » de latex. “ – Tu devras être patiente, petite Bitch…pour ta punition ! En attendant désaltère-toi !”Dit Maîtresse Carola, qui facilitée par sa haute stature féline, lui permettait de largement dominer la situation Confortable de sa soumise. Elle déversa le sperme encore chaud dans la bouche écartelée de la pauvre petite Bitch.“ – HAAAANNNNNNN!!! !! AAARRRGHHH !!!HAAAANNNNNNN!!! ” Haleta la petite soumise, sous le sperme qui s’écoulait au cœur de son ring-gag.“ – Passons à ton SissySlut Cocktail !”Dit Maîtresse Carola, en retournant à son bureau pour prendre le verre à bière, accompagné d’un entonnoir pour faciliter l’absorption du cocktail, quelle glissa au cœur du ring-gag.Les internautes étaient aux anges, à la vue de la douceur de cette perfide Maîtresse qui s’appliquait de remplir l’entonnoir du doux cocktail, mélange de sperme froid et de bave. “ – NANNNNNN ! PI’IE MAI’RESSE !!! AAARRRGHHH !!!S’OP !!! A’ETTEZ MAI’RESSE, S’I OU’ PLAI !!! ”Couinait la pauvre petite Bitch, sous le contenu qui commençait à s’écouler au fond de sa gorge, essayant de se tortiller dans canlı bahis ses multiples entraves, tandis que le gode de la selle continuait de lui percuter le fond de son anus avec vigueur. “ – Tu avais soif, petite Bitch !Alors boit en silence !”Ordonna Maîtresse Carola, dans un regard courroucé qui surplombait celui larmoyant de sa petite Bitch , faisant s’écouler jusqu’à la dernière goutte du verre dans le large entonnoir.“ – Hannnnn ! Aaarrrghhh! Hannnnn !”Renifla la petite soumise, dans un couinement presque inaudible, avalant jusqu’à la dernière goutte de cocktail gracieusement offert par sa Maîtresse.“ – Ta langue ,petite Bitch ! ”Ordonna Maîtresse Carola, tout en retirant l’entonnoir, de la bouche écartelée par son large ring-gag, . “ – Haaaannnnn ! i’ié ,Mai’resse ! Naaaannnnn !” Haleta la pauvre petite PonyBitch, en sortant timidement sa langue, implorant de ses yeux larmoyants le regard de sa Maîtresse, craignant le retour de la morsure des pinces sur sa langue.Mais heureusement pour la pauvre petite soumise, Maîtresse Carola montra le verre a bière, où résidait encore une petite partie du cocktail à l’assemblée d’internautes, le fit couler au cœur du large ring-gag et sur la langue sortie de sa soumise, qui en perdit un peu en le laissant dégouliner sur son menton et entre ses tétons étirés par la vis sans fin.“ – Voila ! Mais tu en auras du tout frais, ne t’inquiètes pas ,petite Bitch ! ”Dit Maîtresse Carola sur un ton ironique, en caressant le devant de sa jupe, ou un renflement montrait qu’il n’y avait pas que sa petite Bitch à être excitée, tandis que son autre main arrêtait le pilonnage de l’assise de la petite PonyBitch. “ – Haaaannnnn ! Me’ci Maî’esse …..! Haaaannnnn !” Soupira la petite Bitch, rassurée par les longues mains qui commençaient à libérer ses chevilles de leurs Confortables positions entraves, sans oublier d’être câlines sur la douceur des ses jambes gainées de ses bas résilles. Détachant également la manille nasale, libérant ainsi la tête de sa PonyBitch, qui put faire a nouveau face aux spectateurs de la livecam, avec sa bouche écartelée encore dégoulinante d’un reste de cocktail, et de sa bave accumulée avec la position imposée précédemment par sa Maîtresse.“ – Je vais te laisser un peu jouer à la balle, petite Bitch !Tu retourneras à l’anneau plus tard !”Dit Maîtresse Carola , en retirant le ring-gag de la bouche de sa soumise, pour y glisser immédiatement un gag-ball muni d’un anneau, qu’elle prit soin d’enduire des dépôts encore présent sur le verre a bière.“ – Mmmpphhh ! Mmmpphhh ! ”Soupira la petite PonyBitch, dans un murmure, appréciant malgré tout le goût et le diametre moins important du gag-ball, tandis que sa Maitresse cadenassait la fermeture de son nouveau baillon.Ensuite, sans prévenir, Maîtresse Carola décrocha les pinces japonaises qui étiraient gracieusement les tétons de sa petite PonyBitch, dont elle se saisit immédiatement avec ses longs doigts manucurés. “ – MMMMMMMPPHHH !Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Mmmpphh… ” Couina la petite soumise, en se tortillant comme elle pouvait, en essayant aux « douces » pressions qu’infligeait sa Maîtresse à ses sensibles petits mamelons.Son regard dominateur bleu d’azur surplombant celui baissé de sa petite Bitch, Maîtresse Carola s’appliqua avec fourberie à la faire couiner et se tortiller sur son assise dont elle s’était un petit peu dégagée en se remettant debout, mais l’assise de la selle était haute, et lui empêchait de soulager son anus de la présence du gode. Abandonnant un instant sa petite soumise, les bras toujours étirés en arrière sous la surveillance des internautes, Maîtresse Carola sorti de la pièce, en murmurant à l’oreille de sa soumise qu’elle revenait vite, tout en remettant en route le gode de la selle en mode maximum.“ – Mmmpphh…! Haaaaaaa ! Mmmpphh… ” Geignit doucement la petite Bitch, quand le gode se remit à pilonner l’intérieur de son intimité, regardant sa Maîtresse partir dans la pièce ou se rangeait le gros du matériel.Après cinq bonnes minutes, Maîtresse Carola revint avec le matériel adéquat pour la suite de la soirée, tenant une Fuck Machine dans une main et dans l’autre une paire de pompes à tétons.Ce qui fit soupirer la petite Bitch de désespoir.Après avoir présenter la fuck machine aux internautes, Maîtresse Carola posa un des pompes sur l’un des petits tétons tout sensibles de sa soumise, en ayant bien pris soin de l’enduire de la bave qui s’écoulait du gag-ball pour faciliter son adhérence. Elle commença à tourner la vis de la pompe. “ – MMMMMMMPPHHH ! S’i vou plai, Mai’resse ! Mmmpphh… ” Supplia la pauvre petite bitch, ses yeux implorants sa Maîtresse en sentant l’aspiration de la pompe qui étirait son mamelon.Mais Maîtresse Carola ne tint aucun compte de la supplique de sa petite Bitch, et après avoir étiré le premier mamelon au bahis siteleri maximum, réédita la même opération sur le deuxième, sous le regard désespéré de sa petite soumise où elle plongea ses yeux d’azur, en lui annonçant que ce n’était que pour « relaxer »ses petits tétons avant le retour des pinces, le temps de sa mise en place comme une petite chienne. “ – MMMMMMMPPHHH !Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Mmmpphh… ” Couina la petite soumise, baissant les yeux sous l’annonce perfide de sa Maîtresse, tout en regardant son deuxième mamelon gorgé de sang remplir la presque totalité de la pompe, à l’identique du premier.Après avoir vérifié la bonne tenue des pompes en tirant dessus dans de doux couinements de sa petite Bicth, Maîtresse Carola la libéra enfin de son « cheval » de fortune, et en tirant sèchement sur sa laisse, l’entraîna vers la table basse équipée d’anneaux pour maintenir une petite chienne dans une bonne position. Maîtresse Carola y cadenassa poignets et chevilles pour bloquer ainsi sa petite Bitch à quatre pattes sur la table, puis ce fut sa laisse qui fut relié à un des anneaux de la table.Après avoir rapproché le pied de maintien, Maîtresse Carola y relia l’anneau du gag-ball par une chaîne tendue, raccordant également le cadenas qui le bloquait de sa nuque ,en haut du pied , obligeant ainsi sa petite Chienne à redresser la tête droite sans aucun espoir de pouvoir trop la bouger, elle passa ensuite derrière sa soumise, et enroula une large sangle autour de la taille corsetée de sa soumise, et la fixa également avec une chaîne qu’elle raccorda au pied de maintien, bloquant un peu plus la « liberté » de mouvements de sa soumise.Après avoir remonter la jupe d’écolière de sa petite Chienne, Maîtresse Carola glissa cette fois un large plug en forme d’obus muni d’une base très large.Maîtresse Carola tourna de trois-quarts la table, où résidait sa petite Chienne, présentant ainsi les petites fesses offertes de sa soumise aux spectateurs.“ – Ton incontinence nous à décaler dans tes punitions , petite Chienne! On va donc se recaler sur celle-ci, ce sera 40! ”Annonça Maîtresse Carola, en cinglant l’air de sa badine, faisant sentir son vent sur les petites fesses de sa petite Bitch, qu’elle caressait d’une main « distraite ».“ – Mmmpphhh !Pa’don, Mai’resse ! i’ié ,Mai’resse ! Nannnnn, ‘as qua’ante !Mmmpphhh ! ” Couina la petite chienne, contractant néanmoins déjà des petits fesses sous le vent qui venait de les effleurées. “ – Compte !”Ordonna Maîtresse Carola, en assenant le premier coup sur les fesses de sa petite chienne qui portait allégrement les stigmates de la précédente. “ – MMMMMMMPPHHH ! UN ! Haaaaaaa ! Mmmpphh… ” ” Annonça la petite chienne dans un couinement, sous la sensation du premier coup.Mais rapidement la badine cingla l’air plusieurs fois, terminant à chaque fois sa course sur la tendresse offerte et soumise à la punition.“ – MMMMMMMPPHHH !!! 2,3,4,5,6,7,8 ! IIIIIIHHHH !!!!!I’IE MAI’RESSE!!! MMMMPPHHH !!! ”Couina la petite chienne en tortillant son petit postérieur dilaté, essayant vainement de le faire s’échapper à la sévérité du cinglage qui s’abattait.Maîtresse Carola s’arrêta pour saluer l’auditoire, et lire quelques petits commentaires demandant souvent « PLUS FORT »Elle répondit un « Comme ça » sur le tchat, avant de reprendre la punition avec un peu plus de vigueur. “ – MMMMMMMPPHHH !!! 9,10,11,12,13,14,15 !AAARRRGHHH !!16,17,18,19,20 !PI’IE MAI’RESSE !!! MMMMPPHHH !!! ”Supplia la petite Chienne, bavant a foison sur la table, en continuant d’essayer d’échapper inutilement aux coups de badine.“ – Un peu de tension va calmer ton petit cul gigoteur !”Dit Maîtresse Carola, en s’emparant des pinces japonaises, en attente sur le bureau, caressant les petites couilles de sa petite chienne.“ – MMMMMMMPPHHH ! I’ié’ , Mai’resse !Nannnnn! S’i vou plai …!MMMMMMMPPHHH !” Pleurnicha la petite soumise, en entendant le cliquetis des chaînes des pinces derrière elle.Sans un mot, Maîtresse Carola referma les pinces sur chacune des petites couilles inutiles de sa petite Bitch, en prenant bien soin de les serrer avant de tendre leur chaîne et de la raccorder à un anneau avec une cordelette pour maintenir sa petite chienne plus « sage ».“ – MMMMMMPPHHH !Aaarrrghhh! Naaaannnnn ! Mmmpphh… ” Couina la petite Bitch, sous la douleur des morsures, se rendait immédiatement compte que son bassin ne pouvait plus faire aucun mouvement sans encore plus refermer la morsure des pinces.“ – Et je crois que tes petits mamelons se sont assez relaxés!”Ironisa Maîtresse Carola, en s’accroupissant devant sa petite chienne aux regard implorant.“ – MMMMMMMPPHHH ! I’ié’ , Mai’resse !Nannnnn! S’i vou plai …!MMMMMMMPPHHH !” Implora la petite chienne, tandis que sa Maîtresse retirait les pompes sans même les deviser, et prenant aussitôt le téton pour y fixer une double bahis şirketleri pince, où elle avait pris soin de faire un nœud à la chaînette pour la raccourcir.Maîtresse Carola réédita la même chose pour le second mamelon, et montra ensuite deux énormes cadenas aux internautes, glissant à l’oreille de sa petite chienne que c’était sa punition pour sa dernière incontinence, en lui présentant le lestage prévu en punition.“ – MMMMMMMPPHHH ! Nannnnn ! S’i vou plai …’as ‘es ‘a’enas, I’ié’ ,Mai’resse ! Mmmpphh… ” Couina la petite chienne, ses yeux implorants cherchant le regard de sa Maîtresse, connaissant le poids des cadenas qui allait lester ses mamelons dans un court instant.En lieu et place de pitié, Maîtresse Carola accrocha les deux lourds cadenas aux chaînettes des pinces, les laissant se suspendre à quelques centimètres de la table, sans aucun espoir qu’ils n’y reposent un seul instant.“ – MMMMMMPPHHH !Aaarrrghhh! Naaaannnnn ! Mmmpphh… ” Geignit la petite Bitch, haletante sous la morsure des pinces accentués par le poids des cadenas, qui entraînait un très gracieux étirement de ses petits tétons emprisonnés. Elle se rendit vite compte que sa tête et son bassin bloqués l’empêchaient de descendre son torse pour le peu de distance qui séparait son lestage de la table.“ – Reprenons et compte !”Ordonna Maîtresse Carola, d’un ton sec et sans appel, en s’emparant de sa cravache , et commençant de claquer de petits coups secs en mode volée sur les petites fesses offertes et les petits attributs inutiles de sa petite chienne, maintenant bien en évidence par l’étirement de leurs pinces. “ – MMMMMMMPPHHH !!! IIIIIIHHHH !!!!!I’IE MAI’RESSE!!! MMMMPPHHH !!! ”Couina la petite chienne, ne pouvant se tortiller sous la petite volée qui chauffait ses petites couilles martyres.Mais un coup dur et sec sur ses petites fesses vint renforcer le dessin des stries déjà présente, Aussitôt suivit par d’autres identiques.“ – MMMMMMMPPHHH !!! 21,22,23,24,25,26 !AAAAHHHH !!! 27,28 29,30 !PI’IE MAI’RESSE !!! MMMMPPHHH !!! ”Supplia la petite Chienne, bavant à foison sur la table, tout en comptant inlassablement sa punition.Insensible aux suppliques de sa petite chienne, Maîtresse Carola échangea sa cravache contre un martinet de cuir, qui commença de faire souffler son vent chaud sur les petites fesses striées et offertes, dans un souple mouvement de poignet, s’arrêtant de temps en temps pour effleurer le petit clito encagé et ses attributs étirés par les pinces qui se tendaient de plus en plus “ – MMMMMMMPPHHH !!! S’OP !!! A’ETTEZ MAI’RESSE, S’I OU’ PLAI !!! MMMMPPHHH !!! ”Couina la pauvre petite chienne sous la volée de vent qui s’abattait sur son petit postérieur tortillant comme il pouvait malgré ses entraves, refermant un peu plus les pinces à chaque mouvement.“ – Compte !”Ordonna Maîtresse Carola, insensible, cinglant les lanières de cuir sur le postérieur de sa petite chienne avec beaucoup plus de vigueur que le vent qui précédait.“ – MMMMMMMPPHHH !!! 31,32,33,34,35,36 !AAAAHHHH !!! 37,38,39,40 ! ME’CI, MAI’RESSE !MMMMPPHHH !!! ”Geignit la petite Chienne, sous la chaleur accumulée par la tendresse de ses fesses, tout en pensant que la soirée n’était pas encore finie.Maîtresse Carola posa enfin le martinet et s’accroupit devant sa petite Bitch, plongeant son regard d’azur dans les yeux embués, en lui annonçant qu’elle allait se remettre à discuter pendant qu’elle profiterait de la Fuck-Machine, tout en lui conseillant de ne pas trop s’agiter, pour ne pas faire trop peser sa punition, accompagnant son conseil d’une petite tape sur chacune des cadenas qui lestait les pinces de ses mamelons.“ – MMMMMMMPPHHH ! ‘Ui , Mai’resse !Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Me’ci Mai’resse ! Mmmpphhh ! ”Couina la petite chienne, en baissant les yeux sous la douleur qui irradiait de ses mamelons.Maîtresse Carola passa ensuite derrière sa soumise et détacha les pinces qui étiraient ses petits attributs, se mettant à les malaxer sans ménagement aux endroits mordus, avant de les caresser avec douceur.Elle retira le large plug obus, le posant bien en évidence devant la live-cam, ce qui valu des « Compliments »à la petite Bitch, qui se mit à gémir doucement sous la main qui enduisait son anus dilaté, avant que sa Maîtresse ne glisse dans son petit cul de chienne à disposition, l’imposant gode de la Fuck-machine bien calée derrière elle, sentant son petit clito reprendre de l’énergie à l’intérieur de sa minuscule cage sous une longue main à laquelle cette reprise d’énergie n’avait pas échappée. Elle plaça ensuite un ordinateur portable face à sa petite chienne, et mit en route la webcam de celui-ci pour diffuser sa petite chienne de face sur une autre adresse de livecam.“ – Couine et sourit, petite Chienne ! En attendant plus gros !”Ironisa Maîtresse Carola, en caressant l’énorme gode noir qu’elle avait prévu pour la suite de l’anus de sa petite chienne, tout en mettant en route la Fuck-machine, partant ensuite discuter avec les internautes, en les incitant à se rendre sur l’autre adresse pour y voir la petite chienne de face.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.