Soirée ciné avec une amie.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Soirée ciné avec une amie.C’est un après-midi que je passais au cinéma avec une amie.Âgée de 20 ans elle rayonnait de charme et il n’était pas rare de voir des hommes s’arrêter pour la fixer dans la rue.Sa physionomie ne laissait personne indifférent.Cela avait tendance a la gêner, elle était timide de nature.Ce jour la elle avait enfilé une robe d’été qui s’arrêtait mi-cuisse.Elle donnait ainsi l’occasion a tous d’admirer ses longues jambes élancées.Elle rivalisait sans problème avec l’actrice principal du film que nous allions voir.Les bandes annonces défilées . La salle était bondée est un homme avait pris place sur le fauteuil a coté d’elle.Un grand black la trentaine bien avancée pas très attirant.J’étais moi au fond de la rangée ce qui n’était pas plus mal car nous étions tous serrés avec ces sièges étroits.La lumière fit place a l’obscurité et le film commença,. J’étais captivée par le film les yeux rivées a l’écran de cinéma.Delphine me tira de ma torpeur en me chuchotant a l’oreille:-Je crois qu’il se frotte contre moi.Intriguée mon attention se porta alors sur les jambes de ma voisine contre laquelle frottait parfois volontairement ou involontairement celle de son voisin.Et je ne sais pourquoi je me pris a sourire.-tu vois il insiste.-Et ça te fait quoi ? -Mais rien…c’est juste que….-Bah alors ? Repousse le quand tu trouveras ça désagréable ou bien chauffe le si ça te plait.-Ça te fait marrer toi ?-Mais non. Dis je avec un sourire qui signifiait tout le contraire.Mon attention se reporta sur le film, tout en continuant a surveiller le manège du type.Sa jambe venait régulièrement a la rencontre de celle de Delphine. Mais celle ci tendit volontairement sa jambe pour répondre.L’homme eu un mouvement de surprise, ne s’attendant surement pas a cette réaction de sa jeune voisine mais compris aussitôt le message.Sa main alla se poser sur son genou et glissa progressivement vers celle de mon amie.Leurs coudes se touchés sur l’accoudoir leur genoux se frottaient l’un contre l’autre.L’homme semblait un peu anxieux, il respira un grand coup et sa main atterri sur la cuisse de Delphine.Ça y était ! Il touchait sa peau.Il devait être fou de pouvoir caresser la cuisse de la jolie blonde.J’étais d’ailleurs surprise que celle ci laisse la situation avancée de cette manière.Je ne la connaissais pas comme ça.L’inconnu ne comptait visiblement pas se contenter de si peu.Ne voyant aucune réaction hostile de sa voisine il se mit a caresser ses cuisses nues puis glissa vers l’intérieur pour enfin remonter doucement.A mon grand étonnement je remarquais que Delphine ouvrait peu a peu canlı bahis ses jambes.Une scène d’épouvante ramena mon attention vers la toile, une scène sombre qui obscurcissait encore un peu plus la salle.Delphine m’attrapa soudainement le bras, je crus que le film était la raison de son sursaut.Mais j’avais tort lorsque je mon regard revint se poser discrètement sur elle , je fus saisie de stupeur.Je ne voyais plus la main du voisin et pour cause elle était cachée par la robe de Delphine qui était pourtant déjà bien remontée.Cette découverte me mis dans un état nouveau , excitée et …jalouse ? Sa main se trouvait a l’entrejambe de mon amie et e la voyais ondulée au niveau du pubis.Il n’y avait plus de doute permis il avait atteint le petit triangle…J’étais sidérée. Lâchant un regard du coin de l’œil sur le visage de Delphine je pue constatait qu’elle se mordillait les lèvres de plaisir.Sa main serrai mon bras fiévreusement et la main de l’inconnue semblait elle doigter tranquillement le clitoris de ma copine.J’étais déjà estomaquer de la voir ce faire caresser par dessus sa culotte mais je fus encore plus interloquée quand la main changea de position.Il sembla d’abord se retirer mais ce n’était que pour écarter le tissu, puis comble de ce petit jeu torride, il pressa vivement l’entrejambe.Son va et vient me permit de déduire qu’il avait pénétré dans la vagin de mon amie.J’avais du mal a en croire mes yeux ! Cette inconnu qui masturbait mon amie, cette belle blonde qui jusque la devait lui paraitre intouchable et cela en publique.Après réflexion , je l’avait vue nous mater dans la file d’attente prés de la caisse.Le choix de son siège n’était donc peut être pas un hasard.Peut être avait il était par les jolies forme et les belles cuisse dénudées de Delphine.Je doute cependant qu’il imaginait arriver aussi loin.Le grand black finit par retirer sa main et je pus la voir baignée de cyprine.Le pervers avait fait mouiller Delphine.Il l’avait branlée sans aucun scrupule et elle s’était laissée faire.L’homme fit un geste sur la cuisse de mon amie,se leva et remonta la salle.Sans un mot, sans un regard , Delphine se leva a son tour et le rejoint dans les toilettes au fond de la salle.J’étais comme dingue Ma copine venait de rejoindre un inconnu dans les toilettes et je restai clouer a mon siège incapable de faire le tri dans mes pensées.Le temps me semblait durée une éternité . Je l’imaginais en train de se faire prendre par cet inconnu.Peut être y était elle allait pour le remettre en place, pour lui faire le coup de l’allumeuse.Autant le fait qu’elle se fasse caresser par cet bahis siteleri inconnu m’avait exciter autant leurs rencontre a huis clos m’inquiétait, elle se trouvait sans défense.Environ 30 minutes s’écoulèrent avant son retour.Elle revint seule.L’homme ne revint jamais.Immédiatement j’assenais Delphine de questions, mais elle ne répondit pas.Elle voulait que je la laisse tranquille et son regard ne se détacha pas de l’écran pendant tout le reste de la séance.Ce n’est qu’une fois attablé dans un bar qu’elle me confia ce qui lui était arrivée.Tout d’abord elle m’expliqua qu’elle avait tout d’abord pris ça comme un jeu, qu’elle pensait contrôler la situation, qu’elle n’aurait jamais imaginée que l’inconnu irait aussi loin.Elle avait aimée le contact de sa main sur sa cuisse. C’est vrai qu’elle s’approchait toujours un peu plus de sa culotte mais elle se sentait sereine. Et lorsqu’il atteignit enfin le tissu de sa petite lingerie, elle ne put avoir le geste de repli. L’homme était expert, il dénicha immédiatement son clitoris au travers du coton et ses doigts s’y attardèrent appuyant sur le petit bouton avec grande maitrise.Elle se sentait perdre pied, au fur et a mesure elle sentait une humidité s’imprégner au fond de sa culotte. Cela dura un moment et lorsque l’homme décida finalement d’écarter le bout de tissu pour dévoiler son sexe elle n’était plus capable d’aucune réaction.Plus aucun obstacle ne la séparait de cette main étrangère. Elle la sentit s’infiltrer entre les lèvres et s’enfoncer brusquement à l’intérieur.Impuissante, elle cédait définitivement au plaisir sexuel. Elle réalisait bien que ses va et vient la possédée, elle m’avoua même avoir volontairement relevée le bassin pour mieux profiter de son majeur.Son plaisir ne cessa que lorsqu’il lui fit signe de la suivre.Elle rassembla ses idées et le suivit bien décidée a remettre les points sur les “I”. Mais elle était comme hypnotisée par l’ardeur sexuelle… A peine avait elle franchi la porte, que le grand black l’agenouilla la traitant de petite cochonne.Il déboutonna sa braguette et abattit son sexe sur le visage de Delphine.Le peu de force qu’elle avait trouvée un instant plus tôt disparu.Elle avait devant elle une belle et grande queue noir et le majeur de son voisin qui avait visité son sexe maintenait son effet.Extrêmement excitée, elle ouvrit la bouche et se mit a lécher le gland gonflé.Les mains de l’homme se posèrent alors sur sa chevelure blonde et appuyèrent sur la tète de Delphine l’entrainent dans un vas et viens profond.IL la forçait a avaler toujours un peu plus.Elle me dit que ce n’était ni volontaire bahis şirketleri ni forcé,l’excitation avait eu raison d’elle.Elle n’avait pourtant jamais eu l’intention d’aller au bout de la fellation.Elle souhaitait se retirer a temps.Mais les mains puissante de l’homme la maintenaient fermement et le moment venu il éjacula en prenant le soin de tout faire avaler a la jolie blonde.Cela vint au bout de cinq minutes l’homme étant visiblement très excité de voir un si jolie visage gober sa queue.Le sperme glissa le long de son palet et coula le long de sa gorge.La jouissance de l’inconnu ne la fit pas s’arrêter.Était ce parce que ses mains guidaient le mouvement ? En tout cas, elle lécha jusqu’à la dernière goutte.A bout de souffle elle s’accroupie sur la lunette des toilettes.L’homme la regardait fièrement, le sourire au lèvres.Il observait tranquillement sa dernière conquête, ses cuisses grandes ouverte, sa robe remontée au delà de la pudeur.Delphine n’avait plus grand-chose a cacher mais elle comptait bien sortir de la dés qu’elle aurait repris son souffle.Elle réalisa alors que la queue se relevait progressivement.Elle se décida alors a quitter les toilettes.Mais le grand black la saisit par la tailla et la retourna.Il ne mit qu’un instant pour lui relever la robe, lui baisser la culotte et glisser sa grosse queue dans sa fente encore toute trempée.Passant sans difficulté entre les lèvres il l’enfourcha brutalement.Delphine avait les mains posées sur la chasses d’eau.De nouveau elle prenait du plaisir l’homme lui faisait un coït sans retenue sa grande queue entrait et sortait avec frénésie de son sexe.Il avait tout le loisir d’admirer ses jolie fesses et la sautait sans le moindre tact.Malgré cela la petite blonde sentait venir en elle le plaisir des sens.Après tout les préliminaires que lui avait offert l’inconnu sa bite se révélait libératrice.Mais ce dernier ne pouvait se contenter de si peu.Après tout la jolie blonde n’avait jamais protestée.Il avait sous les yeux un petit trou dont ses coup de butoir avait facilité l’accès.Il se retira soudainement et remonta son pénis vers l’anus.Delphine comprit immédiatement ce qu’il ce passait et exigea qu’il arrête.Elle avait toujours refusée que qui que ce soit passe par la.Mais l’homme tenu pas compte de son interdiction.Il voulait l’enculer, profiter de tout les trous de la belle.Son gland s’appuya sur son anus dilaté et avança progressivement a l’intérieur.Elle me raconta comment elle sentit ses fesses s’écarter pour la première,ses cris de douleur lorsque l’énorme queue se mis a bouger dans son intimité qui se transformèrent petit a petit en gémissement de plaisir.Le black jouit vivement dans son cul tandis qu’elle poussait un râle de plaisir.Delphine s’effondra alors sur le sol épuisée, tandis que le black rangea sa bite et sortit sans un mot.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.