Mon voisin homo 4

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Mon voisin homo 4Je me penche vers son oreille.-Viens, j’ai envie d’aller dans ton lit.Je le précède, perchée sur mes mules à talons et tortillant du cul.-Ca te va vraiment bien ces dessous, tu as un corps tellement féminin.Nous nous allongeons sur son lit. Je me blottis contre lui, câline. Je caresse ses grosses couilles, les malaxe et les comprime.-J’adore tes grosses couilles, j’aimerai les mettre en entier dans ma bouche.Il me caresse le visage avec tendresse.-Tu ne veux pas retirer ta nuisette et tes bas pour que je les lave?-Ah non, surtout pas, je veux les garder souillés le plus longtemps possible sur moi. J’aimerai tellement les porter tout le temps. J’aimerai être en femme tout le temps.-Mais tu ne vas pas sortir dans la rue habillée comme ça.-Non, mais je pourrai les porter sous mes vêtements de garçon pour aller à la fac.-Et si je t’achetais des robes, tu oserai sortir en robe ou en jupe dans la rue?-Oh oui j’adorerai être en fille dans la rue. Et toi tu oserai sortir avec moi , habillée comme ça?-Oui, je serai même fier de me promener avec une aussi jolie fille.-Tu n’aurai pas peur que les gens canlı bahis s’aperçoivent que je suis un garçon?-Tu es tellement féminine, ça ne risque pas…et puis si c’était le cas ça serait tout autant excitant, parce que tu es aussi un très joli garçon.-Tu me préfères en garçon ou en fille?-Ca m’est égal. C’est toi que j’aime, pas le garçon ou la fille.Trois jours plus tard le concierge me remit un paquet alors que je rentrais de la fac. Une fois dans ma chambre, je l’ouvris fébrilement. Il contenait une petite robe noire moulante assez courte, une mini-jupe en cuir, des escarpins à lanières, une trousse de maquillage et un joli petit sac à main. J’étais toute excitée et décidais de les essayer aussitôt. J’optais pour la robe, un peu plus “sage” que la mini-jupe qui me paraissait plus provocante. Elle m’allait parfaitement et me moulait les fesses. Je gardais mes jambes nues et enfilais les escarpins qui étaient à la bonne taille. Mon amant avait l’oeil. J’allais dans la salle de bain et me maquillais légèrement les yeux. J’appliquais avec délice le rouge à lèvres carmin sur ma bouche. L’image que me renvoyait bahis siteleri le miroir était celle d’une jeune fille sexy et même moi j’avais du mal à croire que j’étais un garçon. Je m’imaginais déambulant dans les rues du quartier en épiant du coin de l’oeil le regard des hommes sur moi. Du fantasme à la réalité, il n’y a qu’un pas. La nuit était tombée. Je décidais de sauter le pas. Je glissais mon téléphone portable dans le sac à main et le passais sur mon épaule avec une idée un peu folle en tête.J’entrouvris la porte de ma chambre pour vérifier que je n’allais pas croiser ma mère dans l’escalier et sortis dans le hall de l’immeuble avec une légère appréhension. Les talons de mes escarpins claquaient sur le dallage. Je traversais la cour de l’immeuble et débouchais dans la rue. C’est à ce moment là que je vis la voisine de ma mère. Elle se dirigeait doit vers moi.J’étais pétrifiée. Je détournais le regard. Elle me croisa sans même me regarder. C’était dingue, elle ne m’avait pas reconnu. Ca me rassura. Je marchais quelques dizaines de mètres et pris mon téléphone dans mon sac.-Mon chéri, c’est bahis şirketleri moi…devine où je suis…dans la rue…Tu veux pas me rejoindre?Il ne se fit pas prier. Je m’étais bien gardée de lui préciser que je portais sa robe. Je voulais lui faire la surprise. J’attendis devant la porte cochère d’un immeuble voisin. Je sentis mon sexe se raidir et réalisais du, même coup que j’avais complètement oublié de mettre une culotte. J’étais nue sous ma robe. Je vis mon amant arriver. J’ai bien cru qu’il allait passer devant moi sans me reconnaître, lui non plus. Mais arrivé à ma hauteur, il s’arrêta et me dévisagea.-Maud…tu as osé…Qu’est ce que tu es belle…Il me prit dans ses bras et nous échangeâmes un long baiser en pleine rue. Je me sentais comme une jeune fille toute excitée à son premier rendez-vous galant. Un couple passa devant nous en nous adressant un sourire complice. Mon amant me prit la main et nous nous dirigeâmes vers le petit parc du quartier. Nous nous assîmes sur un banc. Ma verge pointait sous ma robe déformant le tissu. N’y tenant plus, je la retroussais pour exhiber mon sexe en érection comme une preuve de mon désir. Mon homme s’en saisit aussitôt et commença à le caresser. J’étais heureuse d’être ainsi offerte à mon homme dans la pénombre d’un parc public où on pouvait nous surprendre à tout moment.(A SUIVRE)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.