Débauche de L’Étudiant (Poker)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Débauche de L’Étudiant (Poker)Murielle avait décidée d’inviter pour une soirée quatre de ses amies pour ainsi me les présenter. Faisant connaissance de Nicole, Monique, Carole et Hélène. Âgées entre 62 et 71 ans de professions diverses mais toutes retraitées. Les dames visiblement au courant des frasques de leur amie envers ses jeunes tenants. Fait à noter qu’au court des semaines suivant ma première relation sexuelle avec l’hôte des lieux. Que je l’avais fourrée dans tout les recoins de sa maison. Excepté dans la mystérieuse chambre barré à clé situé au sous-sol. Envers laquelle je me posais beaucoup de questions. Martelant sa chatte de ma hampe pour la faire crier à chaque fois. La dame versant quelques larmes sur ses joues en guise de satisfaction. Je m’étais habitué à son visage peu attrayant pour la défoncer à chacune de mes intrusions pelviennes dans sa maison.Une partie de poker entamé avec un 20 dollars comme mise de base sur la table. Chacun possédant 20 000 dollars de jetons fictifs. De l’alcool et des ailes de poulet piquantes en dégustation tout près. Murielle en chaleur assise à mes côtés gravement émoustillée. Tâtait constamment ma cuisse droite puis ma tige dressée sous mon pantalon de sa main gauche. La pointe de ses gros seins tombant dressée s’affirmant sous son chemisier. Les quatres autres dames autour de la table remarquant mon malaise. Une forte odeur de chattes mouillées apparaissant soudainement vers mes parois nasales. La partie s’annonçant excitante en leurs présences. Découvrant la personnalité de toutes et chacune. Prenant une pause une heure plus tard pour aller uriner. Murielle m’y rejoignant avec la total envie de se faire pénétrer…Murielle – Allez…Fais çà vite…Enlevant son pantalon puis sa petite culotte humide. Abaissant mon bas de vêtement puis mon sous vêtement pour venir la prendre sur le comptoir de l’évier. Fourrant sa chatte rapidement la madame qui gémissait tout bas. Ses jambes tekirdağ escort entourant mes hanches pour y aller d’un rythme soutenu. Pour ensuite me retirer 5 minutes plus tard et éjaculer dans l’eau de la toilette tout près. Murielle remettant son linge en le lissant et replacer ses cheveux ébouriffés. S’appliquant quelques jets de parfum pour masquer l’odeur de son sexe chaud. Repartant en me gratifiant d’un regard pervers à la sortie de sa salle de bain.Une autre heure passée pour aller uriner à nouveau. Ressortant dans l’instant pour me faire une nouvelle fois accoster par une Murielle totalement enflammée…Murielle – Viens me fourrer dans ma chambre tout près…Fais çà vite…Complètement déshabillés fourrant maintenant Murielle en levrette dans son lit. La porte entrouverte pour inévitablement se faire entendre. J’étais littéralement entrain de la défoncer comme une chienne pour la faire venir au plus vite. Des sons de pénétrations mouillées résonnant dans toute la pièce. Introduisant sa vulve comme si ma vie en dépendait. Le seul fait de se faire entendre décuplant par millier mon niveau d’adrénaline. Me retirant 5 minutes plus tard pour venir éjaculer sur son dos. Essuyant mes semences d’une serviette humide. Reprenant mon souffle qui s’était grandement accentué durant l’interaction.Nouvellement rhabillés regagnant notre place à la table de jeu. Murielle qui n’avait pas replacé ses cheveux et qui ne c’était pas parfumée cette fois ci. Assumant son acte de plein gré envers ses amies. Les quatres femmes qui semblaient complètement sidérées par cette interaction furtive. Visualisant leurs regards qui voulaient me dévorer tout cru. Une demi heure passée la partie prenant finalement fin. Monique fine stratège remportant la totalité de la cagnotte. Hélène un peu trop saoul décidant de rester à dormir chez Murielle. Regagnant alors mon logis vers ma chambre du sous sol. Pour y prendre une douche et ensuite me coucher…(15 tekirdağ escort bayan minutes plus tard…Quelqu’un se présentant à ma porte)…Hélène – (toc toc toc)…Allô…Est ce que tu dors…Moi – Non…Pas pour le moment…Hélène – On ne se connais pas beaucoup…Est-ce qu’on peut parler… Moi – Oui…Si tu veux…Hélène – Çà va bien le hockey…Moi – Oui…Très bien…Hélène – 19 buts et 27 passes en 35 parties…C’est plutôt bien…Moi – Oui…Plutôt bien…Hélène – On vous a entendus baiser tous les deux…Fais toi pas d’idée…Moi – C’était un peu évident…De la manière dont vous me regardiez…Hélène – Il te reste encore de l’énergie…Moi – Oui…Un peu…Hélène – Murielle m’a louée sa chambre spéciale pour 15 dollars…Moi – Celle qui est barré à clé…Hélène – Oui…celle là…Conçu pour baiser des vieilles…Moi – Ah bon…Tu me l’apprends…Découvrant la chambre mystère y entrant. La pièce que je pourrais décrire comme étant la chambre de l’amour. Comportant un lit muni d’une couverture rosée. Un tableau assortie d’une peinture exprimant un jeune homme fourrant une vieille en levrette. Des menottes de fourrure roses pâles et deux cordes en guise de poignées attachées aux barreaux du dossier du lit. Une caméra appuyée sur un trépied. Les murs tapissés de couleur rose. Une lampe tamisée situé sur une table de chevet. Un large bureau ajouté d’un miroir. Une deuxième caméra de sécurité située dans un coin. Hélène m’expliquant que les images de la deuxième était diffusées au premier étage sans son dans un moniteur. Permettant aux filles toujours présentes de nous observer en pleine action.Hélène était la meilleur amie de Murielle. Âgée de 62 ans elle aussi mesurant 5 pieds. Une châtaine célibataire paraissant aisément 10 ans plus jeune. Aux yeux pers portant des lunettes. Avec une silhouette bien proportionnée et de beaux seins ronds mais tombant. Les lèvres de couleurs rosées travaillant escort tekirdağ comme bibliothécaire. Habillée d’une camisole légère blanche, de sandales rouges et d’une jupe courte noire. La madame dégageant une odeur et une chaleur particulièrement intenses. La considérant comme une belle femme avec un visage invitant…Hélène – On se déshabille…On met les deux caméras en fonctions…Tu me lèche la chatte…Puis après on fourrent…Léchant la vieille chatte grise de ma chaleureuse assouvie sous l’oeil de la lentille. Les cinqs dames pouvant alors nous observer forniquer d’en haut. Déjà bien humidifié je me régalais de sa cyprine chaude. Hélène gémissant en lui introduisant tout doucement mon index puis mon majeur. Goûtant à son clitoris érigée et à ses grandes lèvres vaginales rosées. Caressant ma chevelure je savais à présent qu’elle adorait mes coups de langue sur sa vieille chatte en chaleur…Hélène – Allez…Viens…Viens…(S’agrippant des cordes au dossier du lit)…(Ouvrant un peu plus ses cuisses)…Introduisant ma tige dans sa chatte béante de mouille. Super chaude fourrant sa vulve en missionnaire d’une cadence soutenue. Découvrant une vulve un peu plus serrée que celle de Murielle. Une sensation de pénétration agréable instantanée. Délaissant ses cordes pour s’agripper de mon fessier. Jouissant prenant littéralement son pied…Hélène – (Frissonnant)…Ouiiiiii…Ouiiiiiii…Hummmmmm…Aaaahhhhhhh…Changeant de position pour me faire chevaucher par celle ci. Les poignets à présent menottés. La madame qui trémoussait ses fesses comme une jeune adolescente en rut. Le matelas du lit craquant au même rythme que ses vas et vient. Découvrant l’expérience d’une femme bien aguerrie. J’aimais bien le touché de ses cuisses et de ses hanches toujours fermes. Quinze minutes passées et me voilà entrain de venir en elle. Hélène accélérant sa cadence pour apprécier pleinement ses derniers mouvements en ma compagnie…Hélène – Je te libère puis on prend une douche ensemble…J’ai envie de te laver de mes mains…Hélène une fois douchée regagnant le premier étage. Ses trois amies parties. Discutant brièvement avec Murielle…Murielle – Il est bon n’est-ce pas mon jeune athlète…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.