Confession d’un hetero flexilble: Histoire 4

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Confession d’un hetero flexilble: Histoire 4Ouais ouais ouais…Coincé dans la rue, se demandant ou aller, chez qui aller… Je peux me balader toute la nuit, me poser sur un banc… Je peux retourner chez mère fille aussi ou aller chez ce gars intéressé par un plan cul… Un actif, il ne veut pas se contenter d ‘une pipe… Il veut mon cul aussi…Je décide d ‘aller chez le gars, je suis en recherche d ‘un truc différent après tout…Il habite pas fort loin, je vais a pied. Marcher , ça m’aide a penser.Quand j’arrive a proximité, il est occupé a attendre a sa fenêtre. C’est un gars plutôt rond, la trentaine, il a une béquille, il vient de se faire opérer du genoux… On discute un peu…Il me demande si je suis gay ? Bi ??Hétéro ??? Il comprend pas, pour lui c’est pas possible, c’est d ‘office bi. Je peux comprendre son avis mais malgré tout, j’arrive pas a me sentir bisexuel. Il ne m’attire absolument pas, je ne pourrais pas l’embrasser, le caresser, le câliner… Je pourrais pas le voir plusieurs fois, je ne voudrais jamais que l’on devienne amis… Et encore moins que l’on soit en couple… Soit, le temps passe et c’est bien vu que je ne sais pas ou aller, Il est deux heures du matin…Après cette discussion, on va donc vers le lit… Il se fout a poil, il me demande de laisser mon boxer, ça l’excite.Il se couche, je viens entre ses jambes, je commence a le sucer…Y a pas grand chose a expliquer, il ne dit pas grand chose… Ne fais pas grand chose…A un moment, il me retourne, il met une capote, il baisse mon boxer sous les fesses… Je ne me suis jamais fait sodomiser, il ne le sait pas… Il ne veut pas que je sois a 4 pattes, il me veut couché sur le ventre, les fesses un peu cambrées…Il présente sa queue , force un peu et me pénètre… Je pense pas a grand chose, c’est une première mais ce n’est ni douloureux, si franchement agréable… Plutôt neutre comme sentiment.Il fait ses vas et viens, me tape le cul des deux mains de temps en temps, me tire les cheveux… il jouis dans un grand cri et se retire… Me demande si j’ai aimé… Je dis pas tellement mais ça va quoi…On discute encore un peu pour passer le temps, 5 heures 15 je m’en vais, je suis crevé et a la rue… Y a toujours rien a faire, je décide d’aller voir mon officielle a son unif’. Normalement elle arrive a 8 heures du matin. J’y suis a 7 heures, on me prend un peu pour un élève. Je vais aux toilettes, je me pose sur le pot, je m’endors comme ca… Comme une merde…Je me réveille en sursaut vers 11 heures du mat’. Bon, j’ai loupé l’arrive de l’officielle, mais je la verrai a midi… Je reste sur mon pot, je m’endors a nouveau, me réveille a 16 heures… Elle est surement rentrée chez elle. Je sors des toilettes et heureusement, personne n’a remarqué qu’elle est restée fermée toute la journée. Je crève de mal au dos.J’erre un peu de l’école, on ne sait jamais, je vais a la cafet’, personne… Je crève la dalle, dans une poubelle, un truc emballé dans un aluminium, je le prend, ataköy escort c’est un sandwich qui n’ a pas été touché…Super dernière 36 heures… Une nuit avec mère et fille, une bite dans mon cul, une nuit sur des toilettes et premier repas poubelle. Je fais quoi maintenant ? Je suis pas plus avancé…Je n’ai plus un euro sur moi… Je suis pas lavé depuis quelques temps… Faut que je trouve quelque chose absolument.j’ai même plus d’argent pour aller sur internet et me trouver un plan. Heureusement, il ne gèle pas… Je vais naturellement chez mon pote de la cave, toujours pas la, disparu de la surface de la terre, au moins j’aurais pu me changer… Faut que je téléphone a l’officielle alors je vais voir d ‘autres potes, demande un téléphone a prêter. On se voit samedi qu’elle me dit , je peux passer la nuit chez toi…Faut savoir qu’elle ne sait pas que je n’ai plus d ‘appart’ , elle ne sais pas que je vis dans une cave avec un pote ( quand j’arrive a le trouver) Depuis quelques temps, je prétexte qu’il y a des travaux de peinture ou des cafards… N’importe quoi et cette fois je suis dans la merde… Je n’ai plus d ‘excuses. De plus je suis dans un sale état, pas changé, pas lavé, affamé, fatigué… Pas un euro en poche…La nuit tombe, je commence a marcher, je n’ai pas d ‘autres solutions…Je marche depuis des heures… Il est 3 heures du mat’, je passe devant des immeubles a appartement, en dessous il y a des garages… la porte d ‘entrée de ceux ci est ouverte, surement en panne, j’entre… Pour me rechauffer un peu a la base, il ne gèle pas mais pas chaud non plus… Le fatigue me pousse a essayer d ‘ouvrir quelques box… Ils sont fermés.Un m’a l’air plus fragile, je passe mes doigts sous la grand porte, me laisse aller en arrière pour mettre un max de pression, la porte lâche et s ‘ouvre dans un fracas du au silence de la nuit. J’ai pas la force de filer ou me cacher, je reste assis devant la porte du box grande ouverte, personne ne vient…J’entre dans le box et je ferme la porte… pas de voitures dedans, des vieux meubles, du bric a brac… Je vois un tas de livre dans un carton, une dizaine, tous les mêmes… Emballé , étiquette du prix a 79 euros… Je trouve un sac de voyage, je les mets dedans avec quelques autres bouquins, demain j’irai les vendre dans un magasin d ‘occasion. Je trouve aussi deux téléphones portables usagés mais qui ont l’air en bon état, je les prends aussi et pensant en garder un s ‘il fonctionne… Ça serait top… 3 heures 30 du mat… Prise de courant dans le garage, je charge un téléphone… Ça fonctionne, me manque une carte pour appeler et recevoir des appels… je règle le réveil a 6 heures 30. Je me couche, je dors d ‘un œil, stressé quand même que le proprio du box n’arrive.J’ai pas bien dormi forcement… Mais ça m’a fait un peu de bien quand même… je file dans le centre en ville avec mes livres et mes deux téléphones.Le magasin pas encore ouvert, j’attend sur un banc bakırköy escort en face l’ouverture a 9 heures…Une fois ouvert, je vais les vendre… Bien sur le vendeur me demande d ‘ou ça vient 10 livre identiques emballé. Je lui invente que j’ai fait des brocantes et que j’avais un lot… ceux ci n’ont pas été vendu.Je suis étonné du prix des livres, je reçois 250 euros et encore 50 euros pour un des deux téléphone.Directement je file dans un hôtel plutôt pas mal… 80 euros la chambre double… J’achète un pantalon, une chemise, un pull , caleçons et chaussettes dans un seconde mains… 40 euros… une carte pour mon téléphone, gratuit, facture suivra a mon dernier domicile connu ou je ne suis plus… Je passe au snack , je mange a ma faim.. me reste 160 euros en poche et ma nuit est assurée… on est vendredi, demain samedi mon officielle viendra ici , j’aurais assez pour reprendre un nuit avec elle… Je l’appelle avec mon téléphone, super j’en ai un, lui dit que je prend une chambre d ‘hôtel pour le fun en ville, elle trouve ça cool, problème réglé, a demain 16 heures.Lavé, reposé, habillé et rassasié, je le sors le soir en ville… C’est une impression inconnue de beaucoup de gens que la tranquillité de sortir le soir en sachant qu’on va dormir en sécurité dans un bon lit.J’aurais pu aller prendre un verre et aller en boite de nuit mais j’avais pas envie de dépenser, surtout qu’il me fallait encore 80 euros pour une deuxième nuit d ‘hôtel. je me baladais un peu , mangeais, rentrais et dormais… Le lendemain j’allais a mon rendez vous avec l’officielle… J’étais content de la voir après cette semaine de folie…Elle était en jupe, une chemise pour femme blanche bien décolletée… Ses gros seins me faisait bander…On allait manger un truc et on sortait un peu le soir prendre un verre, je n’avais envie que d ‘une chose, rentrer a l’hôtel et la baiser comme un malade.Une fois dans la chambre, mon excitation était a son paroxysme…Mais bizarrement, je pensais au gars qui m’avait baisé, a la galère, les nuits dehors, la faim… Et elle devant moi ne sachant rien et me parlant de sa vie facile avec papa et maman… Les copains de l’unif etc etc etc…Mon excitation demeurait et se transformait en une sorte de rage… Elle allait payer cher de son cul ma mauvaise semaine…Elle avait l’air super chaude aussi… me sortant ma queue de mon pantalon sans attendre. A genoux, elle me suçait comme une vraie salope… je lui donnais de gros coups de queue sur la face… Je lui baisais la bouche en enfonçant ma queue dans sa gorge…J’aime être soumise comme ca… Insulte moi…Grosse pute, je vais te défoncer tout les trous…Je la poussais sur le lit, lui cartait les jambes et lui léchait la chatte a travers sa culotte trempées. Je l’écartais pour enfoncer ma langue dans son trou… Cette cochonne avait sorti ses seins de sa chemise pour se les caresser elle même… Je venais moi au dessus d ‘elle pour un 69… Bien installé, bahçelievler escort au dessus, je lui donnais de gros coup de queues dans la bouche tout en bouffant sa chatte… Ma queue y allait tellement fort qu’elle en vomissait presque…Je la prenais un peu brutalement par les cheveux pour la mettre au sol, elle ne s ‘en plaignait pas… Elle était sur ses genoux et je l’a plaquait en avant, la tête sous mon pied, j’avais même pas enlevé les chaussures, j’arrivais comme çà a baiser sa chatte par derrière et lui maintenant la tête sous un pied… Je voyais qu’elle aimait mais en même temps, elle était un peu choquée…Tu es prête a aller jusque ou maintenant ???Comme tu veux, je fais ce que tu veux comme ta chienneJ’ai envie de voir un mec te prendre le cul devant moi…j’avais dit sans penser une seconde qu’elle allait accepter mais a ma grande surprise, ce fût le cas…Ca avait l’air d être une sorte de défiance genre, tu m’as dominé en m’écrasant la gueule par terre avec ta chaussure et maintenant tu fais le malin avec un autre mec, ben vas y tu vas voir…Il n’étais par encore trop tard , elle avait habitude de se balader avec son pc portable qu’on pouvait connecter a internet… Heureusement, si on avait du sortir, l’excitation serait retombée… Elle ne connaissait pas grand chose aux sites de rencontres, j’allais sur n’importe qu’elle site de discussion en disant ” cherche mec pour baiser ma copine devant moi, elle ronde, bon gros cul, gros seins”elle me précisa, qu’elle ne voulait pas voir le mec pour pas être gênée et ne pas y penser après…2 minutes et un mec me contactait… Un mec blanc, 57 ans, 170 pour 110 kilos, poilu… Queue de 17cm assez grosse…J ‘expliquais qu’on étais a l’hôtel, qu’elle ne voulais pas le voir… Tu entres dans la chambre, tu la trouves a 4 pattes sur le lit, tu la baises et tu t ‘en vas… Il répondit, je suis en bas de l’hôtel dans 10 min.Voila, tu va te prendre une queue d ‘inconnu…Elle était excitée jamais, d ‘être a 4 pattes sur ce lit… Jupe relevée, seins balançant hors de son soutif’Pour la garder chaude, je lui foutais ma queue en bouche debout face au lit… En bonne salope, elle suçait a 4 pattes cul en l’air…J’avais une drôle d ‘impression, fort excité et en même temps je me sentais mal… Mais je ne le montrais pas… Moi qui avait tellement souffert de notre rupture l’imaginant avec un autre, voila que j’offrais son cul a un gars de 57 ans qui semblait être un gros porc… Allait t’il venir ? Es ce qu’elle espérait que non ? Je recu un sms 15 min plus tard, il était la… Je donnais le code pour entrer en bas… L’étage… le numéro de la chambre…On l’entendait arriver dans le couloir… La porte s’ouvrait laissant apparaître un gros vicelard… Même pas méfiant de tomber dans un piège… Son regard attiré et affolé par le cul de ma copine attendant en l’air sa queue de porc. Je fis quelques pas en arrière pour mater… Ma queue en main… elle me regardait inquiète et excitée… L’homme enlevait sa chemise, son pantalon tout en ne lâchant pas son cul des yeux et sans dire un mot. Il bandait comme un taureau. Il mit une capote et s ‘approcha… Ma copine enfui sa tête dans le matelas du lit… L’homme se mit a genoux derrière elle… Présenta sa queue…A suivre

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.