Christophe…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Christophe…Histoire vécue!!En octobre dernier, un week-end où j’étais seule car mon homme était en déplacement, ma meilleure amie Valérie m’invite à déjeuner le dimanche midi pour me dire qu’elle a une grande nouvelle à m’annoncer.Le dimanche arrive, il fait beau, je décide de mettre une jupe droite et un petit pull léger à col roulé. J’enfile mon manteau et mes bottes et me voilà partie chez elle, elle habite une jolie maison en bordure d’une pinède. Je me gare devant chez elle, et je vais sonner.Elle vient m’ouvrir et m’enlace avec un grand sourire, elle me fait rentrer, tend le bras en direction du salon et elle me dit : – Je te présente Christophe, mon chéri d’amour.Surprise!! J’aperçois un grand mec d’un mètre quatre vingt dix et plutôt svelte, plutot pas mal! Il se dirige vers moi et m’embrasse sur les deux joues.Je suis médusée, du haut de mes un mètre soixante dix , j’ai l’impression de voir un géant. Si tout est proportionnel, Valérie doit se régaler! Elle me prend mon manteau et nous nous dirigeons vers le canapé. En servant l’apéritif, elle m’explique qu’elle revient de vacances à Bordeaux, et c’est la qu’elle a rencontré Christophe et qu’elle en est tombée folle amoureuse.Je file à la cuisine avec elle, chercher des amuses gueules etc, laissant son homme seul dans le salon. Faut bien qu’on cause un peu entre nanas! Je lui demande son âge et elle me dit qu’il a 30 ans, je lui demande alors si la différence d’âge était un problème (Valérie à 42 ans et déteste justement être avec des hommes plus jeunes ). Elle me répond que non, ce qui l’étonne!Nous prenons l’apéro tous les trois puis nous passons ensuite à table et nous discutons avec Valérie de ses vacances. Christophe parle peu, quand je lui demande pourquoi c’est Valérie qui m’explique qu’il n’a pas encore pris ses repères et que peut être je l’intimide! Très drôle..On rit…Nous finissons le repas mais je suis fascinée par ce beau mec, des yeux d’enfer, un regard à tuer et j’ essaye de ne pas y penser.Après le repas, Valérie m’entraîne dans la cuisine et me demande d’aller me promener avec Christophe afin de mieux le connaître, le temps qu’elle fasse la vaisselle et se repose un peu. Elle est fatiguée par sa nuit, Christophe étant, d’après elle, très chaud! Je veux en savoir plus dis-je! Elle rit, me raconte qu’il est plutôt du genre fougueux. J’ose poser la question, je veux savoir si tout est proportionnel.. Elle rit, me fait un clin d’oeil et me dit qu’il a une bite monstrueuse et magique, qu’elle vivrait dessus à plein temps! Chanceuse lui dis je!! Mais tu as des capotes à sa taille??? Elle me répond que ce n’était pas facile au début mais qu’il a fait des tests ensuite, il est clair! Ils baisent donc sans… Cool. J’aime pas le plastique.Nous retournons au salon et Valérie fait la même proposition à Christophe qui accepte immédiatement et nous partons pour notre promenade. Ne sachant où aller, nous prenons la direction de la pinède que moi je connais bien.Je suis gênée pour discuter avec lui, je ne sais comment engager la conversation avec lui, si discret cet homme.. puis je suis obligée de lever la tête et cela m’impressionnent!Je décide de briser quand même la glace, je lui demande d’où il vient et s’il se plaît ici, il me répond qu’il vient d’un petit village autour de Bordeaux. Me raconte sa vie, il se lâche enfin avec moi. Cool! On papote comme des filles, le feeling passe super bien, j’en suis heureuse. Il me demande mon âge, je réponds 52 ans. Il s’arrête et me dit:- Tu déconnes?? Je t’en donne 40! Sans te vexer, pour ton âge, tu es super bien foutue!Je souris, gênée, je l’avoue. Mais flattée! Nous continuons à discuter un moment puis me dit qu’il faut qu’il aille pisser. Elégant… Un homme quoi.Je le vois s’éloigner de quelques pas à peine et arrivé devant un arbre, il ouvre son pantalon et sort son sexe pour uriner. Il fait cela comme si je n’étais pas la! Je le vois de profil, j’essaie d’être discrète mais je suis curieuse!!! et je vois enfin cette bite au repos qui mesure au moins 18 bon cm et très épaisse. Je suis sidérée, hypnotisée par cet engin géant! Je n’ose l’imaginer en érection! Je ne perd rien de ce spectacle, je l’avoue…Une fois fini, il se tourne vers moi tout en remballant l’artillerie lourde et là, il voit mon regard qui ne quitte pas son pénis. Mince, j’étais tellement troublée que je n’ai pas réalisé qu’il allait forcément voir que je le matais! Imbécile que je suis… Il arrête de se rhabiller, ressort sa bite et se dirige vers moi, braguette ouverte, tout le matos dehors, souriant et me dit:- Désolé, je suis plutot un homme à l’aise, ca ne me dérange pas de pisser devant du monde! Et il rit.. Je ne t’ai pas trop choqué?Je réponds, complètement perdue et sous le choc car très surprise :- Euh non.. pardon si j’ai regardé, je m’en veux, c’est impoli mais j’ai été surprise par la taille peu commune de ton sexe, je suis franche! Vraiment pardon encore, je suis vraiment gênée là. Range là stp…Il se mit à rire, un rire franc. J’étais décontenancée. Il vit mon air et me dit:- Non ,ne t’inquiètes vraiment pas, je t’assures qu’il n’y a rien de mal. Je peux te poser une question?Moi, essayant de ne pas regarder en bas:- Oui, bien sûr.Lui:- Tu as aimé voir ou cela t’a vraiment gêné?Moi, ne pouvant m’empêcher de regarder ce bel engin:- Pour être franche, j’ai apprécié vraiment le spectacle, je suis assez voyeuse. Tu es vraiment bien équipé, il faut dire ce qui est.. D’ailleurs tu devrais fermer ta braguette, tu vas att****r froid! lolLui:- Tu aimes les grosses bites donc?Moi, Je balbutie quelques mots, très très très gênée:- Oui, j’adore les grosses queues et je pense que c’est la plus grosse que j’ai vu jusqu’à présent. Et en érection ca doit être quelque chose!! Mais pardon, je suis incorrecte, tu es avec Valérie…Lui:- Et je l’aime plus que tout.. Mais sucer n’est pas trompé il parait! Valérie m’a parlé de toi, forcément. Il parait que tu aimes vraiment le sexe, que tu es chaude pour reprendre ses termes! Et au vu de tes réponses, elle a raison ! lolMoi, rouge comme une pivoine:- la salope! Bon, oui, il parait.. On ne peut lutter contre sa nature!Et au même moment il vient contre moi, il pose ses grosses mains sur mes épaules et il me fait mettre à genoux, son sexe devant mon visage. Il me dit:- Si c’est ce que tu veux, profite, j’avoue que tu m’excites beaucoup Lyly..C’est encore plus énorme quand on est le nez devant! Je ne maitrise plus rien! Devant ce spectacle qui ne se reproduira peut être jamais, je ne peux résister plus longtemps. J’att**** son gros manche pendant et mou d’une main. Elle semble si grosse que même au repos je ne peux en faire le tour avec ma main. Je commence un va et vient tandis que mon autre main masse ses grosses couilles. Il a marmaris escort les couilles rasées, toutes douces, j’adore! La chose grossit, s’allonge, il bande à moitié mais elle est suffisamment grosse pour que je puisse la prendre à deux mains. Je suis en transe, j’astique ce manche à deux mains et pourtant une bonne partie dépasse ! Et ce gland… énorme, un vrai champignon!Il dit:- Tu branles vachement bien et visiblement tu aimes ça, ça se voit! Elle te plait ma queue visiblement… Fais en ce que tu veux, elle est à toi.En fait, je ne m’étais pas rendue compte qu’en branlant son gros manche, j’haletais, je poussais des petits gémissements totalement incontrôlés. J’avais le coeur qui battait très vite, j’étais très excitée! N’en pouvant plus, je gobe son gland. Il bande au deux tiers et j’ai déjà du mal à l’enfourner dans ma bouche!! Du coup je le lèche, ma langue faisant le tour de son gland. Ce qui n’arrange pas les choses, il bande de plus en plus ! Valérie avait raison, il a une bite monstrueuse.. Mais je ne baisse pas les bras pour autant et je me mets à tenter de le sucer, Je fais de petits aller-retour avec ma tête sur ce manche que je tiens avec mes deux mains. Son sexe prend encore du volume et rapidement je ne peux plus le prendre vraiment dans ma bouche, je ne peux que pomper son énorme gland mais je sens deux mains me maintenir la tête sur son sexe, il tente d’enfoncer sa bite, je tente de ne pas m’étouffer! Il gémit, se met à me parler cru, me dit que je le suce vraiment bien, qu’il adore ma bouche et ma façon de tailler une pipe, que je n’en ai pas l’air mais que je suis une vraie petite salope. Il m’excite!!! Du coup je mets encore plus d’ardeur à pomper son gros chibre!Il met ses mains sous mes aisselles et me relève, j’ai mal à la mâchoire.. mais j’adore le goût que sa bite laisse dans ma bouche. Son pantalon est sur ses chevilles, il me retire mon pull et en deux secondes j’ai les seins à l’air! Il att**** mes deux seins pour les pétrir, mes tétons deviennent très durs, ils bandent, il me les pince et roule entre ses doigts, je suis tétanisée par cette douce brutalité. Puis il enlève ma jupe et mon string sans perdre de temps! Je croise son regard fou et je l’entends me dire :- J’adore les chattes poilues! La tienne est superbe, ca me rend dingue!Il se penche vers moi, je sens sa bouche sur mes tétons, il les aspire et les mordille, ca me rend folle!! Je sens ma chatte trempée qui coule entre mes cuisses. Sa grande main descend sur ma toison. Très vite je sens un doigt de la taille d’une bite normale sur les lèvres de ma chatte. Je sens ce doigt énorme me pénétrer. Il s’active, fort. Il me défonce la chatte, sa paume frottant mon clitoris. je deviens folle de plaisir. J’att**** sa grosse bite tendue et me met à l’astiquer tout aussi bestialement. Je sens un de ses autres doigts glisser vers mon anus. Sous ses mouvements de branle, il glisse très vitre dedans. Je résume, je suis plaquée contre un pin par un beau géant musclé qui me défonce la chatte et le cul divinement et m’arrache des petits cris que j’essaie de contenir au cas où des promeneurs seraient dans le coin.. Je branle un bite aussi longue que mon avant bras et aussi grosse que mes petites cuisses. Je vais jouir très très vite je pense, et pas qu’une fois!!!Il me dit:- Vas-y, continue, C’est excitant dans la nature et tu me branles bien, j’adore! Tu me fais bander comme un dingue! Ta petite chatte et ton cul en demande, je vais te faire jouir Lyly.Et moi de lâcher:- Oui, oui, continue, je vais jouir! J’aime ta grosse bite, j’aime tes gros doigts me défonçant partout!!! Continue!!!!Lui:- Tu gicles sur ma main, elle est vraiment trempée! Tu aimes ca salope, jouis et branlant ma grosse bite que tu aimes, ne la lâche pas!Moi, complètement excitée et hors de contrôle:- Ouiiiii continuuuuue !!! Tu vas me faire jouir!!J’étais devenue folle, incontrôlable. je masturbais sa superbe queue comme une dingue, je la regardais. Un vrai poney! Il accéléra, ses doigts me défoncer la chatte et le cul. Je jouis sans prévenir, fort, en criant:- Ooooh je jouis ! Putain que c’est bon!!Il continuait de me branler tous mes orifices et d’un coup, il planta tout au fond et resta ainsi, ses gros doigts dans ma chatte et mon anus, sans bouger. Par réflexe, tétanisée par le plaisir, j’arrête de le branler, je sers de toutes mes forces son gros membre dans ma main. Puis il les retire, tout doucement. Doux supplices… Je lâche sa bite, je me tiens la tête tellement j’ai l’impression que je vais m’évanouir. J’ai le souffle court, j’halète, mes jambes flageolent.. Tout à coup je sens quelque chose de chaud sur les poils de ma chatte. Je regarde, il est train de se masturber dessus. Jamais il arrêtera de me rendre folle??!! Je mate, je suis à nouveau très très excitée. Voir sa grosse queue contre ma chatte, un supplice!Il me dit:- Prends ma queue, branle moi et fais moi jouir sur tes poils stp, tu me rends fou!J’att**** cet énorme engin et je m’exécute, très excitée, non sans fierté d’exciter autant un homme si bien monté et plus jeune..Bravo la vieille !Je l’astique sur mes poils, puis je descends un peu sa bite, le branlant contre mon clito qui est très très sorti et sensible. Son gros gland chaud me fais du bien, j’ai les jambes flageolantes. Je m’enhardis, malgrès mes principes, je descends encore un peu plus sa bite, j’enfile juste le bout de son gland entre mes lèvres trempées et je le branle comme une folle dedans.Il me dit:- Tu me rends vraiment dingue là, une torture de ne pas t’enfiler ma bite dans ta chatte. Mais je comprends tes principes, je les respecte. Je préfères que tu me branle et me fasse éjaculer sur ton pubis ou que tu me suces et avales si tu aimes ça..car là, j’essaie de garder la tête froide pour ne pas te baiser et te défoncer..Et là, sans réfléchir une seconde, surement parce qu’il me rend folle, a****le, je réponds du tac au tac.- Baise moi. Prends moi avec ta grosse bite, j’ai trop envie de la sentir en moi et de jouir dessus.Ni une ni deux il passe ses bras entre mes jambes, att**** mes fesses et me soulève. Je me retrouve complètement écartelée, les cuisses sur ses avant bras, la chatte complètement béante! Il m’enfile sans problème une bonne partie de sa queue, un bon tiers je pense! Surprise par tant de force (il m’a soulevé comme une brindille) et par cette impression justifiée d’avoir la chatte remplie, très dilatée, je pousse un cri de plaisir!Je tiens sa nuque, il tient mes fesses, je ne touche plus terre. Il commence de longs vas et vients. Des qu’il le peut il en enfonce encore plus. Je jouis, je ne sais combien de fois. Sa queue est trempée, je ne cesse de mouiller et de lubrifier son engin, je l’entends au bruyants flocs flocs à chacun de ses coups de escort marmaris queues. Au bout d’un moment je sens enfin son pubis sur mon clito et ses couilles tapées contre mes petites fesses. Putain, il est au fond! Je me sens déchirée délicieusement, ma chatte écartelée par ce membre impressionnant, je ne cesse de jouir en poussant des feulements. Il continue,infatigable, de plus en plus fort. Pour la première fois, je sens que je ne tiendrais pas la longueur tellement je ne cesse de jouir des tas de fois. Surement fatigué, enfin, de me baiser depuis au moins 1/2h!! Il me repose au sol. Je suis persuadée qu’il a éjaculé mais je suis surprise de ne rien sentir couler de ma chatte, vu que je ne retiens jamais rien, tout fuit avec moi! mdr Un coup d’oeil et je vois qu’il bande toujours aussi fort. Pas forcément une bonne nouvelle pour moi ça!En fait il me retourne et me plaque contre le pin parasol. Sans ménagement il m’enfile à nouveau son énorme pieu dans la chatte, je suis comme soulevée de l’intérieur, je suis obligée de me mettre sur la pointe des pieds, penchée en avant et me tenant au tronc devant moi. Il me laboure littéralement la chatte, je n’en peux plus, je gémis fort, de plaisir et je me laisse aller à plusieurs grandes jouissances. Mes orgasmes sont puissants, et Christophe continue de me défoncer de plus belle comme si de rien n’était.Je le supplie d’arrêter pour changer de position, j’ai les mollets tétanisés, les jambes tremblantes.Il se retire et s’allonge dans les feuilles. Je n’ai plus de jambes, je suis encore contre le tronc, détendant mes mollets endoloris. Il me demande de venir m’empaler sur son sexe, le temps de venir le rejoindre, j’ai le temps de le mater et je constate alors qu’elle doit au moins faire 28 cms! J’ai pris tout ça dans ma chatte?? Je m’impressionne moi-même.. J’arrive sur lui et je me positionne au-dessus de lui, les jambes écartées. Il tient sa bite droite, bien dressée. Je me fous totalement maintenant que des gens me surprennent totalement nue dans ce bois, chevauchant un mec monté comme un poney!Je m’accroupie et je sens ses deux mains sur mes hanches qui m’oblige à descendre sur son énorme pieu Je me sens encore une fois écartelée, quand mes fesses arrive en contact avec ses couilles. J’arrive à l’enfiler entièrement maintenant et je n’en suis pas peu fière! D’ailleurs il me dit:- C’est la première fois que je peux pénétrer entièrement une femme. Tu es vraiment unique Lyly!Et là, je suis très très fière! Et c’est gonflée à bloc que je commence mon petit rodéo, montant et descendant entièrement sur sa queue, mes mains en appui sur son torse musclé. Il tient mes hanches, m’aide, me donne le rythme. Je penche ma tête, je ne veux rien perdre de ce spectacle. Et étant voyeuse et vicieuse, la vue de cette grosse bite me perforant la chatte m’excite gravement! Je ne cesse d’ailleurs de gémir et pousser des petits ooh, je matte cette queue qui ne semble pas finir de baiser mon vagin. Je m’excite tellement devant cette vue que je mouille comme une folle au point que cela coule le long de sa verge et trempe ses couilles! J’accélère, je vais encore jouir..Il me dit:- Tu sais, je n’ai jamais sodomisée une femme… Elles ont trop peur ou son contre. Tout à l’heure, en te doigtant, j’ai cru comprendre que tu aimais que l’on s’occupe de ton trou du cul. Je me trompe? Tu me laisserais essayé?Moi:- Non, tu as raison, ca me rend folle.. Mais je ne me suis jamais faites enculer par aussi gros, je suis honnête. Je pousse de petits cris, il me baise vraiment bien..Lui:Tu n’aimerais pas essayer avec moi donc?Il m’excite ce con! Je me met à crier en le baisant car la vision de me faire enculer et sa grosse queue me limant ma chatte suffit à me faire jouir très fort… Je reste immobile, assise sur lui, sa bite plantée au fond de mon chatte dégoulinante.Accroupie sur sa queue, je réponds enfin:- La sodomie est un vrai plaisir pour moi, vraiment car c’est toujours très intense. Mais aussi gros.. jamais essayé.Il me dit:- Et si je vais doucement? Juste le gland, promis!Il m’excite, vraiment.. pas rassurée, je dis:- Allez, on essaie mais vas y doucement hein? Je suis un petit gabarit et t’es plutot bien membré je te signale! mdrIl me soulève, quand sa bite sort sela fait un plop, un bruit très mouillé en fait!Il me fait mettre à quatre pattes. Ses doigts pénètrent ma chatte, il me lime puis les sort et caresse mon anus. Bien joué, il veut lubrifier mon anus ainsi. Malin le garçon et précautionneux. Il recommence ça quelque fois quand enfin je sens son doigt pénétrer mon trou du cul.Il me le lime délicatement. Putain que c’est bon! Il entend à mes gémissements prononcés et mes “Oh oui” que j’aime ça. Je tourne ma tête vers lui. La vache, il s’astique la bite, elle me semble encore plus énorme!! Je ne cache pas que je prends un peu peur. Lâchement, je lui dit:- Et si tu me baisais comme une bête ma chatte en me défoncant le cul avec ton pouce?? Je pense qu’au moment où tu auras envie de jouir tu pourras essayer de me mettre un petite partie de ta queue lubrifiée par ma chatte dans mon cul? Ca te va?Lui:-Tout ce que tu veux Princesse, je comprends!Il tiens fermement mes hanches avec une de ses grosses pattes et me défonce littéralement la chatte! Son pouce énorme aussi est au fond de mon anus, je suis en transe, je feule, je gémis, je crie, je lui crie des “plus fort, défonce moi avec ta grosse bite, enfonce ton doigt au fond de mon cul, je suis ta salope, baise moi encore!!!”. Il ne me ménage pas, gémit, me dit que j’ai un corps de folie, que je suis bonne à baiser, qu’il adore les courbes de mon cul et baiser ma chatte poilue, que je suis une vraie petite salope! Je jouis à ces mots, encore, très puissamment. Il se plaque contre mon cul en criant, je suis complètement embrochée, je jouis encore sur sa bite! Il se retire de sa chatte et son doigt de mon cul, je pense que le moment fatidique est arrivée. J’ai peur de ne pas être à la hauteur, de le décevoir et surtout d’avoir mal.. Je sens maintenant son gland énorme sur mon anus, il est brûlant! Je frémis.. Il écarte mes fesses, il tient sa queue en main, je le sens pousser doucement. Je me cambre à fond, mon anus s’ouvre, je le sens et la sensation est très agréable, je me détends, j’ai moins peur car le plaisir m’envahit à nouveau. Il cède d’un seul coup, son gland est rentré!! Je lui dit:- Attend, ne bouge plus, reste comme ça un moment stp.Il ne bouge plus.. Il me dit qu’il sent son gland très serré par mon anus, qu’il sent qu’il palpite. Ca lui masse le gland et visiblement il aime ça..Je passe une main entre mes cuisses et je me masturbe un moment, mon clito gonfle encore plus, ma chatte est trempée, elle dégouline, ca fait un bruit très audible, ca ne peut lui échapper marmaris escort bayan que je m’astique comme une folle.. J’ai vraiment du plaisir, j’ai envie de le sentir encore plus dans mon cul.Il me dit:- Hummmm tu te branles salope, j’adore ca m’excite ! Continue, fais toi jouir.Je réponds aussitôt:- Vas-y, encule moi mais doucement, va plus profond, je veux que tu prennes ton pied aussi…Il att**** mes hanches à deux mains et commence de tout petit vas et vients. De plus en plus une chaleur m’envahit, me déborde. Je m’astique encore plus. Du pur bonheur. Son énorme manche semble me remplir totalement, je me fais peut etre des idées, je n’arrive pas à savoir combien il en a rentré. Peut être tout? J’aimerai tellement voir !!! En tous les cas ca m’excite vraiment! Je vais jouir rapidement..encore..- J’aime prendre ton cul, tu m’excites vraiment. Je ne pensais pas qu’il était aussi bon d’enculer une femme!- Continue, vas y, lime moi mon trou du cul, tu vas me faire jouir!Il accélère, putain que c’est bon! je me fais défoncer le cul par un truc énorme!! Moi si frêle?!! J’ai un nouvel orgasme en criant, une vague puissante. Je lui hurle de tout décharger, de me remplir le cul. Il lime en poussant des gémissements puissants, je lâche mon clito qui est devenu bien trop sensible. J’att**** mes tétons durs et me les roule entre mes doigts. Il me ramone le fion comme un fou, j’ai vraiment du plaisir intense. Je jouis fort, comme une salope, en hurlant! Alors je l’arrête brutalement. Je me retourne d’un seul coup et le plaque au sol, sur le dos. Je me mets entre ses cuisses, j’att**** son manche à deux mains et je me mets à lui tailler une pipe goulument. Le plaisir revient, je mouille à nouveau. Ma bouche pompe son gland comme une salope, mes joues se creusent, j’aspire tandis que mes deux mains branle à fond son manche, je veux vider ses couilles. Je suis déchaînée! Il gémit, halète, me dit de continuer, que je suis une sacrée suceuse et qu’il va jouir. D’un coup il se redresse et att**** ma tête entre ses mains de géant. Il me plaque sur sa bite, je manque de m’étouffer! Il hurle, crie et lâche tout dans ma bouche. Dès la première giclée je jouis, je gémie tout en avalant!! Mais c’est un éléphant?? Il n’arrête pas! J’ai l’impression d’avaler de très grosses giclées de foutre et que ca n’en finit pas! Sa semence est très épaisse. Je n’arriverais jamais à tout avaler, impossible. Et pourtant.. la grande fille que je suis avale tout consciencieusement… Je reste un moment comme ça, continuant de branler doucement son manche, ma bouche pompant délicatement son gland, je le lèche, nettoie. J’aime rendre propre les outils que l’on me prête! Mais surtout, j’aime ça sucer, vraiment.. Je ne voudrais pas que cela s’arrête. Il lâche enfin ma tête. Je me redresse et continue de masturber sa queue qui débande doucement mais reste lourde! Je le regarde dans les yeux, sans lâcher ce membre qui m’a fait tant jouir, je tente de reprendre mon souffle, je suis épuisée et comblée..Il me regarde aussi dans les yeux et me dit:- Tu es incroyable Lyly, vraiment. Je n’ai jamais jouis comme ça, autant que ça du moins. Ton mari à de la chance, sincèrement. Je ne te remercierai jamais assez de m’avoir permis de réaliser mon fantasme de sodomiser une femme. Une sensation incroyable, j’étais si serré, c’était vraiment bon!Je réponds:- Mon mari oui mais il n’y a pas que lui, nous sommes libertins.. Mais tu es un super beau mec et un superbe étalon. J’aime vraiment ta bite. Quand à la sodomie, j’ai adoré. J’adore depuis toujours. Je ne puis imaginer un rapport avec un homme sans me faire enculer, impossible. Mais la tienne est vraiment très grosse, j’avoue avoir eu peur.. Tu as pu en rentrer beaucoup? Je suis curieuse, je sais…- Les deux tiers, je n’ai osé plus.- Deux tiers, quand même! Ben c’était divin…J’aurais aimé la prendre toute entière. Elle mesure combien ta queue?- 27 de longs, 8 de diamètre.- Je vais m’évanouir !!! mdr Plus sérieusement, j’ai vraiment adoré me faire baiser par toi..- Met toi à 4 pattes, maintenant que je débande je pense te la mettre entièrement..Et ni une ni deux, me voilà avec sa demi-molle toujours impressionnante dans le cul. Il me ramone l’anus, je sens ses couilles taper enfin sur ma chatte.. j’ai rien compris à ce qu’il vient de se passer mais j’adore!!! Plus il me baise, plus je la sens redevenir très dur.. mais je sens toujours ses couilles taper sur ma chatte! – Putain Lyly, je bande à fond et je suis complètement au fond de ton cul ! – Ouiiii vas y, rempli mon cul de ton sperme, je veux!!!- Oh ouii, prend tout, je jouis!! Ouii je vide mes couilles !! Pour un introverti, je le trouve très trivial et bavard!! lol Complètement au fond de mon cul, son pubis plaqué contre mes petites fesses, je sens sa grosse queues qui palpite, il éjacule.. Et ca me fait jouir…encore…Alors qu’il ne bouge pas!- Reste dedans un moment stp, je veux te sentir encore en moi, tout au fond de moi…On resta un moment comme cela… Puis j’eu un frisson. Christophe se lève, je sens sa bite sortir, dernier moment d’extase pour moi… Il revient et il me tend mon string, mon pull et ma jupe. L’état de mon string… trempé! Nous nous rhabillons et repartons chez Valérie. J’ai les jambes complètement endolories..- Je suis gênée vis à vis de Valérie, c’est mon amie depuis de longues années. Je ne sais pas quoi faire, vraiment. – On peut garder ca pour nous, notre petit secret. J’aime Valérie, du plus profond de mon coeur. Jamais je ne l’ai trompé et je ne le désires pas. Je ne sais pas pourquoi toi. Ca a été instinctif, bestial. Je pense que tu as quelque chose d’hypnotisant pour un homme. Il y a eu ton regard sur ma queue quand j’ai pissé… puis ce corps, ces longues jambes, cette chatte poilue, ces petits seins sensibles et cette façon de baiser.. Sans parler de ton petit cul affolant. Oui, j’ai craqué.- Ok, on garde ca pour nous, je ne veux pas la faire souffrir et je pense que ni toi ni moi on désire la perdre.- Tu penses que l’on pourrait se voir de temps en temps? Juste pour du cul pur et dur, aucun sentiment?- Moi j’en suis capable et je ne te cache pas qu’une queue pareille, on ne la lâche pas! On n’en trouve pas si facilement de cette taille..- Marché conclu!Arrivée chez elle, elle s’empresse de me demander si ca c’est bien passé et ce que je pensais de son homme (si elle savait !)Je lui dis que c’est un garçon charmant et qu’elle a de la chance car il est très amoureux d’elle.Puis je prétexte une fatigue pour me retirer, je vais pour quitter la maison de Valérie qui m’embrasse quand Christophe en m’embrassant, me pinçe les fesses, et me dit à l’oreille : “A très bientôt, hâte de te baiser à nouveau comme une chienne.” Je lui réponds à mon tour “Hâte de te sentir déchainé entre mes petites fesses… ” Je suis fatiguée mais heureuse, dans la voiture je repense à ce moment intense, à sa grosse bite et je me dis que je n’ai même pas honte de coucher avec le mec de mon amie. Après tout ce n’est qu’un plan cul…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.