avec un copain d’ études

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

avec un copain d’ étudesJ’ai eu la surprise l’autre jour de recevoir un coup de téléphone inespéré d’un camarade d’études que j’avais perdu de vue depuis plus de vingt ans… Ça m’a fait drôle d’entendre sa voix des années plus tard au téléphone.Nous avions passés notre diplôme de vente dans le même établissement dans la région Parisienne.C’était un bon camarade, sans plus…Je me souvenais que physiquement il était pas mal.Il m’a expliqué comment il avait retrouvé mes traces, et mon numéro de téléphone dans le sud de la France…Les réseaux sociaux laissent beaucoup de renseignements…Il m’expliqua pendant des heures une grande partie de sa vie, comment il vivait toujours à Paris, qu’il avait été marié, et comme beaucoup de parisien, il avait divorcé au bout de quelques années…Il me demanda ce que je devenais depuis tout ce temps là… et si je continuai à me « déguiser » en fille, encore de temps en temps ?A l’époque où nous étions toute une bande de copains et copines, j’en avais parlée à certains, de mon travestissement… et lui en faisait partie.Restant toujours discrète sur mon identité parallèle.Je ne m’habillais jamais en femme pour aller à l’école, mais uniquement quand je sortais de mon côté, le soir et les week end…A l’époque c’était très mal vu d’être un Trav.Je l’ai invitée à avoir une petite idée de ce que j’étais devenu en allant visiter mon profil sur «X Hamster »… tout en restant au téléphone…Je l entendis s’écrier au bout du fil ; « Whou, la, la… qu’es ce que tu es bonne… ! Tu es à croquer »Il m’a demandé, si je pouvais l’héberger le temps d’un week end, pour descendre sur Montpellier.Je lui ai répondu que j’avais un petit appart avec une chambre d’amis très confortable qui l’attendait quand il voulait… Je ne sais pas s’il veut venir par curiosité ou pour autre chose ?Je me souviens qu’il était heutéro… sans aucune ambiguïté…Ça n’a pas trainé, le lendemain, il me rappelait pour me donner l’heure d’arrivée de son avion du week end qui arrivait…Le vendredi en fin d’après-midi, j alla le récupérer à l’aéroport de Mauguio, « déguisée » d’une façon sobre, pour être discrète…Un petit pull blanc, une petite jupe beige droite à mi cuisses sur un collant noir opaque, et pour finir j’avais enfilée mes bottes noires à talons.Je lui avais envoyée un texto, avant son embarquement, pour lui donner ma description vestimentaire afin qu’il puisse me repérer à la descente de son avion.C’est moi qui l’ai reconnu la première… pourtant il avait bien changé depuis la dernière fois que je l’avais vu… Il y a de cela plus de vingt ans…Il est maintenant chauve et un peu ventru… mais son sourire est toujours aussi plein de charme…Lui aussi, m’a reconnu tout de suite malgré mon maquillage (je suis grande et encore plus perchée sur mes talons…).A tout vous dire, j’étais un peu anxieuse de son comportement en me voyant habillé de la sorte…Lui, qui m’avait toujours connu en garçon…Puis, non, aucun souci, il m’a fait la bise comme de bons amis …On a été récupérer sa valise tout en parlant de choses et d’autres…Puis nous sommes allés chercher ma voiture au parking pour rentrer à mon appart. Lorsque nous sommes arrivé à l appart, je lui ai fait faire le tour du propriétaire, et je lui ai montrée la chambre d’amis pour qu’il y dépose sa valise.Puis nous sommes passés au salon en lui demandant ce qu’il désirait boire, tout en lui désignant le sofa pour qu’il se mette à son aise.Je l’ai rejoint avec le plateau chargé de nos verres et de petits gâteaux apéritifs.J ai posée le plateau sur la table basse canlı bahis devant lui, puis je me suis assise sur le sofa à côté de lui, légèrement de côté, les jambes croisées et tournées vers lui, en tirant sur ma jupe pour éviter qu’ elle ne remonte en glissant sur mes collant. On parlait de l’époque où nous étions un groupe de jeunes garçons tout en buvant nos verres et en grignotant les quelques gâteaux apéritifs…Puis d’un seul coup, il s’arrêta pour me dire ; « tu sais que tu es très mignonne, et que j’ai une terrible envi de t embrasser… » Tout en posant une main sur ma cuisse…Puis il avança son visage vers le mien, pour me faire un « piou »… puis plusieurs…C’est moi, la première qui ai commencée à ouvrir la bouche et mettre ma langue pour lancer une pelle…Sa main sur ma cuisse avait déjà disparu sous ma jupe pour me caresser l entre cuisses…J’ai décroisée et écartée légèrement mes jambes pour lui faciliter le passage jusqu’ à mon sexe qui commençait à durcir en sentant les caresses se rapprocher de lui…Avec son autre main, il me caressait les cheveux tout en me roulant des pelles…De mon côté, je me battais avec sa ceinture de pantalon et sa braguette, tout en lui caressant sa bite que je sentais durcir sous le tissu de son pantalon…J’ai fini par lui sortir son ensemble trois pièces, en faisant glisser son slip et son pantalon en une fois, jusqu’à ses mollets… Je me suis échappée de toutes ces pelles et baisés, pour descendre mon visage vers sa bite qui n’attendait que ma bouche…Je lui goba son gland violacé, puis je le suça comme un bonbon acidulé, en lui donnant des petits coups de langues de temps en temps…Il retira sa main de mon sexe qu’il caressait, pour se laisser faire, et se décontracta en se laissant tomber dans le fond du dossier du sofa, en écartant les jambes afin de bien dégager ses couilles pour que je puisse lui malaxer… Sur le dos, je l’entendais gémir de plaisir, pendant que maintenant j avalais toute sa verge en lui caressant gentiment ses boules…En faisant les allers et retours sur sa bite, je m’arrêtais à chaque fois en haut pour insister sur son gland bien humide de salive et de sperme de jouissance…Je le regardais grimacer et se mordre les lèvres, les yeux fermés, lorsque je lui mordillais et faisais rouler ma langue sur le bout de sa tige…« Hoo…Ma salope, je ne vais pas tarder à jouir… »« Déjà !!!! »J’ai arrêté mon petit jeu…Je me suis redressée, pour revenir vers lui…pour le calmer. Je lui fis rouvrir les yeux en lui faisant des baissés… tout en gardant en main sa bite que je continuais à masturber doucement, pour qu elle reste dure, mais en prenant soins qu’il n éjacule pas tout de suite… Sans toucher à son gland qui était devenu très sensible, je lui chuchota à l’oreille de se calmer…Je ne lâchais pas sa tige,( quand j’en tiens une, je ne la lâche que lorsqu’ elle a crachée…)Il se calma, sans débander, il me caressait les cuisses de ses deux mains (j’adore ça…)Puis il me coucha sur le dos sur le sofa, et il se coucha sur moi, une jambe de chaque côté des miennes, en glissant sa bite sous ma jupe comme un hameçon jusqu’à mon sexe…Je le laissais faire son « frotti, frotta »sur mon sexe à travers mon collant et ma culotte…Je lui demanda de me faire glisser mes dessous, pour me pénétrer…mais il n’osait pas, il était intimidé… c étais sa première relation homosexuel…Je ne voulais pas le brusquer, nous avions tout le week end pour faire plus ample connaissance dans ce domaine…Je l’entendais haleter au fur et à mesure de ses coups de reins…Pour bahis siteleri sentir d’un seul coup, quelque chose qui me mouilla le bas du ventre…Il venait de balancer un paquet de crème, qui me détrempa tout le haut de mon collant, ma culotte et ma jupe en laissant apparaitre une belle auréole de foutre…Sa bite débanda…il se laissa retomber sur moi, fatigué de son exploit…essoufflé et rouge comme une tomate. Il roula à côté de moi, sur le sofa. Son liquide sur moi, commençait à refroidir…Je me suis levée en lui faisant quelques pioux, pour me diriger vers la salle de bain pour faire pipi, retirer mes affaires souillées et prendre une douche…Pour le faire patienter, je lui proposa de regarder la télé, tout en lui tendant une boite de mouchoir pour qu’il s’essuie la bite…J’ai mis mes petites affaires au sale, puis je me suis glissée sous la douche. Je me suis masturbée jusqu’ à éjaculer, pour calmer mon excitation…Ensuite, j’ai été enfilée une petite nuisette en satin rouge et en dentelle noire, sa culotte assortie, une paire de Dim Up noir et des escarpins rouge, en choisissant au passage un DVD de cul…Quand je suis revenu dans le salon, il s’était assoupi dans la même position que je l’avais laissée, Sa bite molle et pendante…En marchant sur la pointe des pieds pour éviter de le réveiller avec mes talons sur le carrelage. Je mis le DVD. Puis je suis allée le rejoindre sur le sofa, en me blottissant contre lui, en lui tournant le dos…Pour le réveiller doucement, le film commençait par un bon Gang Bang …« Humm, tu sens bon… »Tout en avançant une de ses mains sur mon sexe, qui était déjà occupé par une de mes mains que j’avais glissée dans ma culotte pour me masturbée doucement…J’avais maintenant, deux mains qui s afféraient à me caresser la bite…(c’était SUPER !!!)De mon autre main, avec laquelle je me caressais les tétons à travers le satin de ma nuisette… J arrêta de le faire pour m’occuper de sa bite que je sentais toute dure contre mon cul…Sans trop me déplacer, je l attrapa pour la masturber elle aussi…Lui, avait passé son bras sous mon corps, et m avais atteint la poitrine de sa main pour me titiller mes tétons qui pointaient déjà bien…Il reprit le relais, en les faisant rouler entre son pouce et son index à travers le tissu fin de ma nuisette… j’étais au septième ciel !!!Allumé tous les deux par les scènes torrides du film, et les caresses…Je jouissais comme une folle !!!Là, ce coup-ci, il me fallait une bite en moi, je voulais une bonne sodomie…Je lui lacha sa bite, pour att****r sur la petite table à côté du sofa, le gel intime que j’avais ramenée en même temps qu’une poignée de capotes de la chambre…Je sortie aussi mon autre main de ma culotte, pour lui laisser la place pour la sienne qui continuait à me caresser de plus en plus insistant…Pour me badijoner les doigts de lubrifiant…Il me faisait des bisous dans le cou tout en matant le film du coin de l’œil…Une fois mes doigts lubrifiés, je me les planta dans mon anus pour commencer à le dilater…Un doigt, deux doigts, puis trois, puis quatre… pour bien le dilater en faisant des allers et retours et en les vrillant…Avec ma main vacante, je saisi un préservatif que je déballa aidé de ma bouche…Une fois le préservatif sortie de son emballage, je sorti mes doigts de mon cul pour donner quelques petit mouvement de va et viens sur la tige de mon homme plein de lubrifiant…Je déroula la capote sur son sexe dur comme du bois jusqu’ à la base…Je le masturba pour bien répartir le lubrifiant sur la capote…Puis, bahis şirketleri je décontracta mes fesses, et je dirigea avec ma main, sa bite vers mon anus bien dilaté qui n’attendait que ça…Passé les fesses, je senti son gland contre mon anus, et c’est lui qui le poussa doucement d’un coup de rein, tout au fond…Je fis des petits gémissements de plaisir tout le temps de sa poussée (il devait jubiler !!!)Puis il commença son ramonage… (J’étais au PARADIS !!!!) Je jouissais comme les filles qui passaient à l’écran devant nous…Le gros problème, c’est qu’il n’est pas endurant du tout !!!!Il fit quelques allers et retours…« haaa ! Je jouis !!!! »« Ho, non, déjà !! » d’un air déçu…Tout est parti dans la capote !…Je lui demanda de la laisser en moi, même une fois débandé… et de continuer de me caresser et de me branler jusqu’ à ce que je vienne moi aussi…J’ai fini par jouir quelques minutes plus tard, dans ses doigts, au moment où un acteur du film balançait son foutre dans la figure d’une des filles…On s’est endormi comme ça, avec la télé allumée. Moi avec sa bite molle dans le cul, et lui avec ses doigts trempés de mon sperme…Le lendemain, je lui ai fait visiter les lieux touristiques de la région…J’avais enfilée pour l’occasion, vu que c’était moi qui conduisais, une mini jupe noire moulante sur des collants fin et un string, pour qu’il se régale de la vue, qui ne le laissait pas indifférent…Me caressant de sa main gauche toute la journée mes cuisses et mon sexe à travers les fins tissus… (hummm, j aimes les mains qui me caressent les cuisses…)Excitée, à chaque arrêts sur un parking, je lui tirais une pipe… il me cracha plusieurs fois son foutre dans ma bouche que j’avala…Le soir ont remis ça…Le lendemain, avant de le raccompagner à son avion, nous avons déjeunés, l’un en face de l’autre séparés par ma table de salon en verre transparente.Pour le raccompagner à l’aéroport, j’avais mis un pantalon (et oui, de temps en temps j’en mets…) blanc, très fin, transparent, ample et resserré aux chevilles. En dessous je porte toujours de la lingerie de couleur, pour qu’ elle soit bien visible…Ce jour-là, j’avais enfilée un string en dentelle rouge vif…et des mi-bas plumetis marron, glissés dans des escarpins blanc.Pendant le repas, je m’étais déchaussée un pied pour lui caresser son sexe à travers son pantalon.Je sentais sous mon pied sa grosse bosse qui gonflait de plus en plus…J ai continuée mes caresses tout le repas…on voyait mon petit manège à travers le plateau de la table. ça nous excitait un MAX !De plus, je m’étais glissée une main dans mon pantalon pour me masturber…A la fin du repas, je le regardais d’une façon lubrique en suçant mon index avec ma bouche comme si j’avais une bite dans la bouche…Je lui demanda de sortir sa verge de son pantalon…Une fois sortie, bien raide, je continuai de la lui caresser de mon pied…Puis, je déchaussa mon second pied de mon escarpin pour venir en renfort de l’autre…Ce qui est bien avec les nylons plumetis, c’est que le rugueux font venir les mecs assez rapidement…Ce qui ne tarda pas avec lui…Il balança une grosse giclé de purée sous la table, sur mon carrelage…J ai renfilée mes pieds dans mes escarpins, sortie la main de mon pantalon pour faire le tour de la table, pour le rejoindre.Je l’ai fait tourner assis sur sa chaise d’un quart de tour vers moi.Je me suis accroupie devant lui pour lui nettoyer sa queue de ma langue, et de finir avec ma bouche, avant de la ranger dans son slip, et remonter sa braguette.Il était l’heure de partir si on ne voulait pas être en retard à l’embarquement.Il m’a promis de revenir bientôt, pour continuer de faire du tourisme sexuel accompagné de son guide sexy.J’ai encore passée un bon week end de vide couilles…Bises coquinesPrescillia

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.